Gilbert : "Il est temps de gagner à nouveau une grande classique"

Philippe Gilbert prend ses marques chez Quick-Step Floors. Après de nombreuses années à "se battre" contre Patrick Lefevere et équipe, il va rouler pour le manager belge. En quittant BMC, le Remoucastrien n'a pas perdu ses ambitions. Que du contraire. En 2017, il veut à nouveau inscrire un Monument à son palmarès.

"L'intégration dans l'équipe était facile parce que je connais la plus part des coureurs mais aussi les membres du staff. Je sens déjà que je fais partie de l'équipe et je suis impatient d'enfiler le maillot et rouler officiellement pour Quick-Step Floors", confie le champion de Belgique.

Pour le grand public, deux noms symbolisent Quick Step : Patrick Lefevere et Tom Boonen. Deux personnes que Phil connait et côtoie depuis de nombreuses années. "La première fois que j'ai rencontré Patrick, j'avais 16 ans. Nous étions déjà en contact au moment où je suis passé pro. Et à chaque fois que mon contrat se terminait, il était présent. Après autant d'années, je suis content que nous ayons pu trouver un accord et finalement travailler ensemble", se réjouit le vainqueur de La Doyenne 2011.

"Rouler avec Tom, c'est quelque chose de spécial", enchaîne Gilbert. "J'ai disputé quelques Mondiaux avec lui. J'étais là quand il a été sacré. Il était dans l'équipe quand je suis devenu champion du Monde. Nous avons déjà un passé commun. Il est comme on le voit à la télé. Il ne fait jamais semblant. Il est toujours heureux et optimiste. Il bosse dur", précise-t-il.

Gilbert veut briller avec sa nouvelle équipe et montrer son maillot de champion de Belgique. "Mon but est toujours de gagner une grande classique. J'ai été capable de le faire plusieurs années de suite. L'an dernier, je me suis cassé un doigt au mauvais moment et j'ai perdu toute mes chances. Ma dernière grande victoire remonte à 2014 à l'Amstel. Il est temps de gagner à nouveau", conclut l'ex coureur de BMC.


Cyclisme