Anouar Benmalek, "Fils du Shéol"

Anouar Benmalek, "Fils du Shéol"
Anouar Benmalek, "Fils du Shéol" - © Tous droits réservés

Anouar Benmalek publie en cette rentrée littéraire un roman âpre et poignant, "Fils du Shéol", aux éditions Calmann-Lévy. L’auteur issu du monde arabe aborde la Shoah et raconte en amont le massacre de deux peuples africains, les Héréros et les Namas, perpétré en 1904 sous l’ordre du général allemand Lothar von Trotha dans le Sud-Ouest africain allemand, l'actuelle Namibie. Cette guerre raciale des Blancs contre les Noirs, avec un programme d'extermination radical, est considéré comme le premier génocide du XXe siècle.

Anouar Benmalek, romancier et journaliste, est né à Casablanca (Maroc) en 1956 d'une mère marocaine et d'un père algérien. L’auteur franco-algérien a été un des fondateurs du Comité algérien contre la torture. Il est considéré comme le Faulkner méditerranéen. La revue américaine Harvard l’a comparé à Albert Camus. Le roman L'Enfant du peuple ancien avait obtenu le Prix des Auditeurs de la RTBF en 2001.

 

Fils de Shéol est un roman de la barbarie généralisée, raconté par la voix d'un gamin juif de 13 ans, Karl, mort gazé dans un camp en Pologne. Doté de son vivant d'une mémoire phénoménale, l’enfant narre de son séjour des morts, le Shéol, l'histoire de sa famille juive : le père juriste et la mère interprète, leur rencontre en Algérie, la vie à Berlin, les dénonciations et les arrestations, la vie dans le camp de concentration.

 

Anouar Benmalek est au micro de Pascal Goffaux.