RTBF La Première - Un Jour dans l'Histoire

Aller directement au contenu principal

Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Présentation: Laurent DEHOSSAY


Du lundi au vendredi, de 13h30 à 14h30



L’Histoire est vivante et elle se raconte.



" Il existe un rendez-vous tacite entre les générations passées et la nôtre ", disait l’historien Walter Benjamin, " nous avons été attendus sur terre ". Laurent Dehossay et ses invités jettent un pont entre hier et aujourd’hui. Il s’agit d’observer les grands événements qui ont dessiné les évolutions sociales, politiques, économiques, en un mot, humaines afin de mieux comprendre notre présent.



Présentation : Laurent Dehossay

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 23/06 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    Portrait de de Mathieu de Nantes La vie d'un commissaire de police à Namur, sous Napoléon, c'est ce que nous allons découvrir, à 13h30 ce jeudi.

    14 heures, on retrace l'histoire de à la célèbre Grande Machine de Marly, aussi appelée par certains « la huitième merveille du monde ».
    Un gigantesque et ingénieux système hydraulique destiné à faire remonter les eaux de la Seine vers les bassins de Marly et à alimenter aussi les plans d'eau et fontaines de Versailles. Ce système a fonctionné 133 ans et est l'œuvre d'un liégeois, Rennequin Sualem, maître charpentier et mécanicien génial,
  • Emission du 27/06 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    Autrefois, chez nous, dans les veillées, on racontait des histoires extraordinaires colportées de génération en génération, mélangeant Histoire et légende. On y parlait de grands personnages comme d'inconnus, héros d'aventures fabuleuses faisant rêver ou trembler.
    Des récits, souvent oubliés, qui traversent les siècles et nos provinces que nous vous proposons de redécouvrir de ce lundi dès 13h30.
  • Emission du 28/06 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    A 13h30 : Portrait de Dominique de Lesseps , un diplomate français à Bruxelles au temps du renversement des alliances (1752-1765)

    A 14 heures , on s'intéresse à un vestige de l'histoire de l'industrie Belge : le Hasard de Cheratte.
  • Emission du 29/06 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    13h30, à l'occasion des 80 ans de la loi sur les premiers congés payés Le 8 juillet 1936, nous allons revenir sur l'histoire de cette loi qui est l'une des conséquences du développement du tourisme.

    A 14 heures, avec la fondation roi Baudouin, nous allons nous intéresser au portrait de Jacques de Heusy (1770) peint par Louis-Michel van Loo ; Un fils de la dynastie des van Loo, peintres des Cours (France, Espagne).
  • Emission du 30/06 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    A 13h30, il sera question de l'histoire de l'exil des Belges en 1914

    14 heures, on s'intéresse aux constructions historiques et aux évolutions du supportérisme national.
  • Emission du 01/07 - 13:32

    Un Jour dans l'Histoire

    13h30 : histoire de l'euro, « Le Vierlander » est parfois, d'ailleurs, appelée l'ancêtre de l'Euro.

    14 heures : Les palaces et les grands hôtels proposent des univers fabuleux, mais ce sont aussi des lieux chargés d'histoire

Articles liés

  •  Les  supporters des équipes nationales

    Les supporters des équipes nationales30/06 - 15:24 1

    Qu’est-ce qu’un supporter, ? Quels sont les ressorts de l’engouements, tantôt folklorique, tantôt fanatique, pour une équipe de football ?
  •  L'exil des Belges en 1914

    L'exil des Belges en 191430/06 - 14:19 1

    Nous sommes le 22 août 1914.Dans leur journal d’exode, les sœurs Norga, originaires de Nalinnes, en province du Hainaut, écrivent :
  •  La bande originale de votre année : 1948

    La bande originale de votre année : 194829/06 - 15:16 1

    Alors que Nat King Cole chante " Natural boy ", Laurence Oliver est au sommet de son art dans " Hamle "t. Gandhi est assassiné à New Dehli, le premier jeu du Scrabble est édité et, en Belgique, les femmes obtiennent le droit de vote à tous les niveaux de pouvoir.
  • Portrait de Jacques de Heusy

    Portrait de Jacques de Heusy29/06 - 15:06 1

    Nous sommes le 8 juillet 1936, à la Chambre des représentants. En 2003, la Fondation achète le Portrait de Jacques de Heusy, un éminent liégeois, qui incarne à lui seul l’histoire spécifique de la principauté épiscopale et de ses relations complexes avec la France et l’Autriche.
  • Les congés payés

    Les congés payés29/06 - 14:12 1

    Nous sommes le 8 juillet 1936, à la Chambre des représentants.
Plus d'articles

Commentaires

  • de grangil En tant qu'ancien officier de réserve, j'ai été très intéressé par l'émission consacrée à Eben-Emael. Quel gâchis par manque de préparation sérieuse et de laisser aller dans la discipline. Si j'ai bien compris, la Belgique n'a même pas songé à former des troupes de forteresses. J'avais un lointain cousin qui était mitrailleur sur les superstructures du fort. Il m'a raconté qu'à l'arrivée des planeurs, il y a eu un flottement : certains croyaient à un exercice, d'autres à une attaque. Lorsque les planeurs ont atterris , il a mitraillé des paras qui s'en extrayaient et après quelques instants il fut fait prisonnier.

    01-06-2016 12:40 | Répondre

  • de Anonyme Commémorations de Verdun, Douaumont. Où mieux qu'ici partager mon effroi? Je suis profondément choquée de voir 3500 à 5000 jeunes, selon la source, courir et gesticuler dans un cimetière piétinant des milliers de tombes -et leur histoire- au son de la musique Bronx? Chacun (n') appréciera (pas) ce genre de festival selon sa propre sensibilité artistique, mais il n'a pas lieu d'être dans un cimetière! J'imagine le futur: "Allez, les enfants, en partance pour notre pique-nique ... non Louis, tu ne prends pas ton skate board ... non Alice tu ne sautes pas d'une tombe à l'autre .... non mon chéri, on ne prend pas ces belles pierres pour notre terrasse ... sourions pour le selfie au cimetière de.. à propos, où sommes nous cette année?". Une pensée aussi au personnel qui entretien au brin d'herbe près ces dizaines d'hectares. (et je suis plutôt de gauche, encore jeune, ni allemande ni française, et mes défunts sont en général incinérés)

    30-05-2016 10:33 | Répondre

  • de Bertrand Vous êtes complètement passée à côté du sujet: il ne s'agit pas d'un jeu, ni d'un après-midi récréatif, ni d'un "pique-nique" familial! C'est une célébration de la vie, c'est la jeunesse enthousiaste de 1916 qui est balayée par l'enfer de Verdun et c'est aussi la jeunesse de 2016 qui, en recréant de façon extrêmement dépouillée et symbolique, apprend et on l'espère n'oubliera pas. Si les adultes ne sont pas capables de voir que cette recréation n'a rien d'une récréation, alors, effectivement, on risque de voir des enfants jouer à chat-perché dans les cimetières, au risque de choquer les vivants - car, croyez-moi, les morts n'en pensent rien.

    01-06-2016 06:04 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.