RTBF La Première - Par Ouï-dire

Aller directement au contenu principal

Par Ouï-dire

Par Ouï-dire

Présentation: Pascale TISON


Des histoires ciselées par le son, des récits, des entretiens, des lieux qui parlent pour nous : Par Ouï-dire se met au service de vos oreilles pour vous emmener au bout et au bord de la confidence.



Les thématiques proposées par Pascale Tison : Lundi, Fiction-Documentaires – Mardi, Archives – Mercredi, Rencontres – Jeudi, Arts Plastiques – Vendredi, Ces lieux nous parlent.



Et découvrez ou redécouvrez le meilleur de Par Ouï-dire dans notre espace web dédié à la création sonore : Pardelà les ondesUne invitation à la découverte de trésors acoustiques : des documentaires, des fictions, des séries, des grands entretiens et des reportages. Promenez-vous, montez le son, fermez les yeux et ouvrez grand vos oreilles... vous allez être conquis !



 

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 23/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Du côté de nulle part, de Kaye Mortley

    En Australie le nom de cette ville est synonyme de : Début de Nulle Part. Bourke.
    Bourke est une ville située à mille kilomètres de la côte Est de la Nouvelle-Galles du Sud. Une petite ville de campagne comme d'autres. Derrière la ville (dans son dos) pendant des milliers de kilomètres jusqu'à la côte Ouest, jusqu'à l'océan indien: rien. Ce qu'on appelle "rien"... Mais, en fait, c'est quoi, "rien"? Avant il y avait des tribus, des langues, des cultures aborigènes. Pour l'aborigène australien, se déplacer dans ce qui nous semble un désert, c'est se déplacer dans sa propre histoire...

    Mais on connaît l'histoire. Elle ressemble à tant d'autres. Invasion...... guerres... massacres. Les premiers habitants, délogés de leurs terres, deviennent des réfugiés dans leur propre pays. Ils migrent vers la ville. Perdent culture et langue sur le chemin.

    Des villes comme Bourke, il y en y en a beaucoup en Australie. Et dans le monde.

    Avec Phil Sullivan, Phil Naden, David Pheeny et Jack, Brendan, Shane, Craig, Richard, Sue, Robbie, Don, des lycéens des écoliers et d'autres habitants et passants de Bourke
    Voix: Elsa Hourcade, Marcel Mankita et Chloé
    Mixage : Pierre Devalet
    Prise de son : Alain Joubert, Jean Michel Bernot
    Un projet soutenu par Du côté des ondes, une coproduction de Par Ouï-dire, La Première et Sur les Docks, France-Culture.
  • Emission du 24/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Yehudi Menuhin, deuxième partie

    Yehudi Menuhin, à 83 ans, avait un agenda rempli pour 5 ans. C'est à ce moment-là qu'il nous quittait, en 1999, après avoir créé sa fondation. La fondation Menuhin, créée en 1991, est destinée à promouvoir la musique et l'art chez les enfants et à permettre notamment aux minorités de s'exprimer. Thierry Van Roy, qui a bien connu Yehudi Menuhin à travers sa fondation, évoque l'homme qu'il était, son humanité et sa sagesse fondamentale. Le grand violoniste aurait eu cent ans cette année.

    Une évocation signée Cécile Poss.
  • Emission du 25/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Yannick Haenel, deuxième partie

    Yannick Haenel, l'auteur du Sens du calme, était à Bruxelles, invité par Myriam Wathée-Delmotte à l'UCL.
    J'en profite pour le rencontrer, admirative de son œuvre depuis longtemps, depuis la lecture de « Jan Karski ». Il évoque sacré et sacrifice, Kafka et Moby Dick, les lilas et la lumière sur le plancher, un crucifix trouvé dans une poubelle et Fra Angelico. Ce qu'il appelle l'intervalle, la rupture avec le réel freudien, abject, ne fonctionne pas toujours. N'importe : la quête, comme le temps, renaît.

    « Tout cela suffit d'habitude à me griser : la lumière dans les arbres, l'odeur de poudre, l'enfer à qui je tourne le dos ; mais cet après-midi, ça ne marche pas bien. »

  • Emission du 26/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Divine décadence

    Montée en collaboration avec la compagnie théâtrale malinoise Abattoir Fermé, l'exposition `Décadence divine' donnera vie au livre culte de la décadence `À Rebours' de Joris-Karl Huysmans. À la fin du dix-neuvième siècle, alors que l'industrialisation bat son plein et le matérialisme règne en maître, les décadents échappent par l'art et la beauté à une réalité qu'ils jugent banale. Ils créent des paradis artificiels et ils brisent nombre de normes sociales et de tabous.
    « Décadence divine » explore l'univers luxuriant, sombre et parfois pervers du décadentisme historique et montre des oeuvres récentes dont émane un parfum similaire.

    Avec des oeuvres de Berlinde De Bruyckere, Jan Fabre, Fernand Khnopff, David LaChapelle, Erwin Olaf, Hans Op de Beeck, Gérard Rancinan, Terry Rodgers, Félicien Rops, Franz von Stuck parmi beaucoup d'autres...

    C'est à cette occasion que Thierry Genicot s'est rendu dans le château, accompagné par Pascale de Trazegnies auteure d'un court roman intitulé Le Mort aux éditions Weyrich.
    Sans nul doute existe-t-il un rapport entre texte et exposition...

    Le monde invisible est soutenu par le service des arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Emission du 27/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Canis Lupus-Belgicus, d'Irvic D'Olivier et Guillaume Abgrall

    Ils viennent d'Allemagne, de France, d'Italie. Les loups parcourent quarante kilomètres chaque nuit. Seront-ils bientôt chez nous ? Deux enquêteurs s'emparent de l'affaire.
    La Belgique est-elle prête ? Et vous, que feriez-vous si vous aperceviez un loup ?

    Canis Lupus Belgicus, une enquête radiophonique sur les traces du loup en Wallonie, produite par l'acsr, et soutenue par le Fonds D'aide à la Création radiophonique

  • Emission du 30/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Piano par Jean-Guy Coulange

    Un nouveau travail de Jean Guy-Coulange, c'est toujours un événement pour nos oreilles. Ne manquez pas sa vision sonore et intime de l'instrument de ses rêves.

    Piano est un essai sonore autour de l'objet de son désir. C'était dans les années 80, à Montpellier ; Jean-Guy Coulange entre dans un club de jazz, un quartet joue. Une fois habitué à l'obscurité, il se concentre sur la musique, puis, progressivement, comme une caméra qui s'avance, sur la petite scène, jusqu'au piano.

    Stéphan Oliva est en train de jouer. Jean-Guy Coulange ne se souvient plus du morceau mais il se souvient du son. Et puis ils sont devenus amis, ils ont joué ensemble. Alors Jean-Guy Coulange va retrouver Stéphan, dans sa pièce à musique, installée tout en haut de sa maison près de Paris.

    Piano, ce sont quelques moments parmi tant d'autres, au plus près du piano, au plus près du son du piano, du travail de Stéphan Oliva, complice idéal pour un portrait de cet instrument du désir, pour lui, le pianiste et pour Jean-Guy Coulange qui se dit le pianoteur...

    Piano, improvisation, compositions: Stephan Oliva
    Mixage final : Jean-Philippe Zwahlen
    Prise de son, traitements électroacoustiques et réalisation: Jean-Guy Coulange
    Un essai radiophonique produit par David Collin pour "Le Labo", Espace 2, la RTS.

    Le travail de Jean-Guy Coulange a de nouveau été salué par un prix reçu à la Criée à Rennes : Micro-sillons suite à l'appel qu'il avait lancé en création radiophonique a récompensé « Voix englouties ».
  • Emission du 31/05 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    Lettre à Zelda Zonk, alias Marylin Monroe

    Elle aurait eu 90 ans demain, Elle, la plus belle femme du monde, en tout cas la plus désirée. Marylin Monroe nous hante encore. Ici grâce au texte de Laurent Georjin, `Lettre à Zelda Zonk', une fiction documentée entrelacée autour de la voix de Marylin Monroe.

    Zelda Zonk, c'est le nom d'emprunt de Marylin Monroe, quand elle s'échappe à New York, avide de faire reconnaître sa vraie voix, sa voix d'artiste, sous le nom de Zelda Zonk. Quelle est-elle sa vraie voix ?

    Trois comédiennes, Isabelle Wéry, Céline Tertre et Vanessa Compagnucci, s'identifient au personnage et à son double. En décembre 1954, la star qui vient d'être consacrée décide de fuir Hollywood pour retrouver une liberté inconnue, une paix qui ne viendra jamais. Une adresse à tous les êtres qui essaient de devenir eux-mêmes dans l'ouverture à l'autre.

    Réalisation : Pascale Tison et Pierre Devalet
  • Emission du 01/06 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    La désobéissance nécessaire, de Christine Van Acker - Première partie

    Christine Van Acker explore une vertu peu pratiquée : la désobéissance.

    Quand la démocratie n'est plus qu'un masque mort sur la face du pouvoir marchand, arrive un temps où le seul chemin pour lui rendre son vrai visage est celui de la désobéissance.
    Pour désobéir, certains s'organisent en mouvements, en syndicats, s'assemblent, préméditent, complotent : Nuits debout, Climate Games, Greenpeace, les désobéissants, les Bomspotter, Poussy riots, objecteurs de croissance, ZAD (zones à défendre), et tant d'autres... Ils organisent des formations à l'action directe non-violente, à la désobéissance civile. Ils s'infiltrent dans le système, sabotent, modifient les connexions, déboulonnent les pensées figées, détournent les consignes. Certains sont bien connus du grand public, d'autres oeuvrent dans l'ombre quand ils n'en font pas leur activité principale.

    Christine Van Acker en a rencontré quelques-uns pour nous qui, à leur manière, avec engagement, avec culot, avec humour, avec poésie ont choisi le parti de la désobéissance parce qu'elle était nécessaire.

    La première partie se concentre sur les déclencheurs, intimes ou sociaux, qui décident à se lancer dans l'action.
  • Emission du 02/06 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    P(ART)cours

    Fort de sa première édition, le projet P(ART)cours / Par(KUNST) propose au public une expérience de l'art contemporain grandeur nature ! Cette année, une vingtaine d'artistes belges et internationaux traceront par leurs œuvres le parcours.

    Le Parcours débute à la station de métro Beaulieu et emprunte la voie verte jusqu'au parc de Woluwe. Il passe ensuite par la passerelle de l'Avenue de Tervuren qui fête ses 15 ans cette année. L'exposition en nature se poursuit vers le Musée du Tram pour se terminer au Château Malou.

    Thierry Genicot, sur le chemin de ce parcours, a rencontré les organisateurs et plusieurs de ces artistes. Focus également sur l'association Arkadia qui organise les visites guidées de cette manifestation.

    Le Monde invisible est produit par le service des arts plastiques de la Fédération Wallonie Bruxelles.
  • Emission du 03/06 - 22:00

    Par Ouï-Dire

    L'immeuble Portaels

    L'immeuble Portaels à Schaerbeek, propose cinq logements sociaux passifs ; il a été désigné lauréat du Prix de la Maîtrise d'ouvrage publique 2015 dans la catégorie « Logement public ».
    Développé dans le cadre d'un Contrat de quartier avec le soutien de RenovaS, il comble avec justesse un angle situé en entrée de ville, jusque-là laissé en friche.
    Réalisé par l'équipe d'architectes MS-A et V+, ce projet exemplaire, tant du point de vue programmatique qu'architectural, a été inauguré en 2015. C'est à cette occasion que Thierry Genicot a pu visiter l'immeuble en compagnie des architectes. En outre, ils ont pu aller à la rencontre de ses habitants et écouter leur vivre-là dans une architecture que l'on qualifie de contemporaine.

Articles liés

  • 'Piano', ce 30 juin à 22h dans Par Ouï-dire

    'Piano', ce 30 juin à 22h dans Par Ouï-dire27/05 - 10:43

    "C’était dans les années 80, à Montpellier, je suis entré dans un club de jazz, un quartet jouait. Une fois habitué à l’obscurité, je me suis concentré sur la musique, puis, progressivement, comme une caméra qui s’avance, sur la petite scène, jusqu’au piano. Stéphan Oliva jouait. Je ne me souviens plus du morceau, je me souviens...
  • Du côté de nulle part, de Kaye Mortley

    Du côté de nulle part, de Kaye Mortley20/05 - 10:23 1

    En Australie le nom de cette ville est synonyme de "début de nulle part". Bourke est située à mille kilomètres de la côte Est de la Nouvelle-Galles du Sud. Une petite ville de campagne comme d'autres... A découvrir lundi 23 mai à 22h dans Par Ouï-dire !
  • Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas...

    Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas...16/05 - 10:59 2

    'Beaux jeunes monstres', une fiction drôle sur un sujet qui ne l'est pas : le handicap mental.
  • Shakespeare m'inspire !

    Shakespeare m'inspire !03/05 - 12:02 11

    Pour les 400 ans de la disparition de Shakespeare, quelques grands comédiens retraversent les rôles qu'ils ont joués au théâtre. Le tout recompose un récit très shakespearien où s'enchâssent les différents monologues convoquant la mort, la passion, la vengeance et la soif de pouvoir.
  • A quoi tu joues ?

    A quoi tu joues ?25/04 - 18:11 11

    Deux jeunes femmes, Léa Minod et Chloé Sanchez, nous emmènent sur le territoire toujours renouvelé du jeu. " A quoi tu joues ? " explore nos rituels conjuratoires, ceux que l'on invente pour se donner de l'énergie, du souffle, du désir ; au fond, nous jouons pour garder notre dernière liberté.
Plus d'articles

Commentaires

  • de linevenault Offre de prêt a taux 1.2% très urgent Vous êtes un homme ou une femme d’affaires? Si vous avez-des soucis de gestions financiers ou si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour démarrer votre propre entreprise? Si vous avez-besoin d\'un prêt pour régler des dettes ou payer vos factures? Vous avez un faible pointage de crédit et si vous régler des dettes ou à payer vos factures? Vous avez des problèmes de crédit et vous trouvez qu\'il est difficile d’obtenir des prêts dans des banques ou d\'autres institutions financières? Si vous avez-vous besoin d\'un prêt pour financer vos projets ? Nous pouvons vous proposer un prix entre 5000€ et 5.000.000€ à un taux réduit à 1,2% Ps : Pas sérieux s\'abstenir parce que je vérifie tous les documents à la préfecture linevenault@hotmail.com

    07-05-2016 17:12 | Répondre

  • de linevenault Offre de prêt a taux 1.2% très urgent Vous êtes un homme ou une femme d’affaires? Si vous avez-des soucis de gestions financiers ou si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour démarrer votre propre entreprise? Si vous avez-besoin d\'un prêt pour régler des dettes ou payer vos factures? Vous avez un faible pointage de crédit et si vous régler des dettes ou à payer vos factures? Vous avez des problèmes de crédit et vous trouvez qu\'il est difficile d’obtenir des prêts dans des banques ou d\'autres institutions financières? Si vous avez-vous besoin d\'un prêt pour financer vos projets ? Nous pouvons vous proposer un prix entre 5000€ et 5.000.000€ à un taux réduit à 1,2% Ps : Pas sérieux s\'abstenir parce que je vérifie tous les documents à la préfecture linevenault@hotmail.com

    07-05-2016 17:12 | Répondre

  • de Gerkens Andrée Femmes du Maghreb. Je suis bouleversée et même désespérée à presque 70 ans par le chemin qu'il reste à faire à ces femmes. Ici, je me fais tancer par nombre de jeunes femmes qui semblent ne plus rien vouloir revendiquer pour atteindre l'égalité ! A chacun sa satisfaction. Mais, le combat qu'il reste à mener partout dans le monde est titanesque. Les souvenirs des "Femmes machines de la FN" me reviennent en mémoire. Merci Madame Tison d'avoir choisi de nous faire entendre ces magnifiques paroles de femmes. Une fidèle auditrice.

    18-04-2016 22:01 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.