RTBF La Première - Les Décodeurs RTBF

Aller directement au contenu principal

Les Décodeurs RTBF

Les Décodeurs RTBF

Présentation: Alain GERLACHE


Nous contacter

Aujourd’hui, la com’ est partout, de la pub aux médias en passant par le web. Personne n’y échappe et tout le monde s’y met : ministre, artiste, militant et même pape ou tout simplement internaute qui s’exprime sur les réseaux sociaux et apprend à y gérer son image et sa réputation. " L’homme est un animal politique parce qu’il est le seul qui a un langage ", disait Aristote. " La question n’est pas Que voulons-nous savoir des gens ? mais Qu’est-ce que les gens veulent dire d’eux-mêmes ? ", répond Mark Zuckerberg. De A à Z, le paradoxe de la communication. Autour d’Alain Gerlache, chroniqueurs et invités épinglent et décodent la place et le rôle de la communication dans l’espace public. Pour débusquer et comprendre les vrais enjeux économiques, culturels, sociaux et politiques.



Présentation : Alain Gerlache

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 22/01 - 10:00

    Les Décodeurs RTBF

    Ce dimanche, la saga Publifin s'octroie une place de choix dans le générique des Décodeurs.
    A la une de tous les médias, en tête des sujets les plus commentés sur les réseaux sociaux, l'affaire n'en finit plus de rebondir. Un scenario infernal, des acteurs pas toujours crédibles, des metteurs en scène parfois dépassés, quelques répliques chocs, un public entre étonnement et exaspération, et un dénouement des plus incertains.
    Comment cette grosse production wallonne est-elle reçue de l'autre côté de la frontière linguistique ? Nous en discutons avec Tim Pauwels, présentateur de « Zevende Dag » sur la VRT.
    Publifin, le scandale de trop ou l'amorce d'un renouveau ? Les citoyens peuvent-ils encore faire confiance au monde politique ? Stéphane Tassin, journaliste à La Libre Belgique, Jean-Benoit Pilet, Professeur de Sciences Politiques à l'ULB, et Eric Biérin, spécialiste en communication politique, en débattent.

Articles liés

Plus d'articles

Commentaires

  • de Anonyme Bonjour, au-delà du réel débat de fond qui se déroule autour de la saga CETA, j'ai noté de nombreuses lectures politiciennes belgo-belges. J'ajouterais la mienne : le mouvement libéral belge s'est découvert : après s'être associé - pour être au fédéral - à des nationalistes qui aspirent à leur indépendance, ils s'associent aujourd'hui à la finance internationale pour leur permettre d'assouvir leur soif de profit. Bas les masques !

    23-10-2016 14:26 | Répondre

  • de Saba Bonjour, quel ne fut pas mon étonnement d'apprendre que le fait de ne pas aimer le burkini fait de moi une islamophobe. Je ne peux, j'imagine pas non plus, critiquer la politique israélienne sans devenir antisémite. Quel manque de nuance chez la dame dont j'ai oublié le nom. Je sais qu'il est impossible d'interdire le burkini, mais personne dans votre émission n'a évoqué le fait que l'interdiction avait commencé à Nice et que c'est une réponse émotionnelle qui fait suite aux attentats. Pas d'attentats à Nice, pas d'interdiction du burkini. Moi, je me demande : quel est le but de ce genre de vêtements sur une plage niçoise, pouvez-vous me jurer que ce n'est pas un pied de nez fait aux victimes?Si même cela n'a rien à voir, c'est probablement comme ça que c'est ressenti. Je ne suis PAS islamophobe, je suis pour une société ouverte, mais en même temps, j'aimerais tellement que ma société reste mixte et laïque et j'espère que ça ne fait pas de moi une lepéniste.

    28-08-2016 11:31 | Répondre

  • de Lau Si la G.B. qui sort ne fait pas enfin réagir ce" gouvernement européen' qui ne donne aucune confiance aux travailleurs des terrains ( ceux qui apportent la nourriture, les entretiens des terrains et autoroutes, le transport, l'éducation, la défense et protection, la médecine pour tous , la vie commerciale en gros, et ..... etc ) ; bref , les plus importants pour faire vivre son pays ; ce gouvernement n'aura rien compris alors, s'il ne réagit pas pour changer , enfin, les choses ! Je ne pense pas que la G.B a bien fait, mais on ne sait jamais: si le gouvernement ne change pas son " capitalisme" actuel, l'Europe va s'effondrer ! ( et perso: on était bien mieux en CEE ! ) Tout le monde est mal actuellement. Que du stress dans nos vies !

    25-06-2016 21:40 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.