RTBF La Première - Et dieu dans tout ça ?

Aller directement au contenu principal

Et dieu dans tout ça ?

Et dieu dans tout ça ?

Présentation: Pascal CLAUDE


Du sens de l’existence jusqu’aux tentatives de vivre ensemble, Pascal Claude vous propose la nouvelle formule de votre magazine des philosophies et des religions. Avec ses invités, il interroge nos croyances et nos différences. Il sonde le champ des idées et questionne la spiritualité en restant connecté à l’actualité.



Présentation : Pascal Claude

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 15/01 - 17:30

    Et dieu dans tout ça ?

    SALIM BACHI

    « Dieu n'existe pas ». Aujourd'hui, il ose l'écrire. Salim Bachi a grandi en Algérie. Et il est persuadé que l'islam ne se remettra jamais des évènements que nous vivons en ce moment. Il vient nous l'expliquer, ce dimanche. Salim Bachi publie, en cette rentrée de janvier, son récit de vie : « Dieu, Allah, moi et les autres ».

Commentaires

  • de Anonyme Intérioriser, goûter au silence habité, retrouver l'essentiel de nos existences sur terre si éphémères, se vit difficilement au contact d'un monde aux milles bruits et spectacles, chimères du paraître et signes de la suractivité humaine, qui court sans but, à sa perte. Dès lors, les parcelles de beauté découvertes en l'homme et tout l'univers ouvrent un champ de vision vers cet idéal de plénitude recherchée, évoquée par l'invité de cette émission, en terme "d'énergie fondamentale". Mais ce qui est pour lui l'objet d'une croyance panthéiste, s'apparente, selon ma foi,à une source d'inspiration, le catalyseur de notre attention pour aller vers l'au-delà du creé, qui le précède, en est l'auteur et le but ultime. La démarche de notre esprit est limitée, mais une spiritualité où Dieu s'invite, ouvre aux dimensions de son être infini. Noêl rappelle que Jésus s'est fait proche au point de revêtir notre humanité, pour nous élever à sa divinité.

    18-12-2016 20:29 | Répondre

  • de michel Je ne vous ai pas entendu remercier très, très humblement la « belle-parleuse » (Caroline Fourest) quand elle a donné des leçons de laïcité à la Belgique. Cela aurait été la moindre des choses d’un homme poli comme vous. Vous pourriez inviter Hervé Hasquin, ancien recteur de l’ULB, qui a écrit un texte « la Belgique est plus laïque que la France ». Vous lui faîtes le « coup d’Olivier Roy » que vous avez fait ce dimanche, à savoir, alors, le découpage de l’interview de la « belle-parleuse » auquel il répondra, lui, en direct. Ce sera la première fois que l’émission « Et Dieu dans tout ça » sera rigolote. Il a 74 ans. Alors, dépêchez-vous aussi.

    04-12-2016 22:42 | Répondre

  • de michel Caroline Fourest est-elle laïque ou plutôt opposée à l’expression religieuse ? Le plus souvent, chaque invité donne sa propre interprétation, de plus en plus éloignée de la loi originelle de 1905. La « belle-parleuse », pour employer ses propres mots, extrait un article de la loi de 1905. Il y en a 44, dont 16 articles sur l’expropriation des biens religieux, et 12 sur la police des cultes. Contrairement à ce que dit la « belle-parleuse » et d’autres identitaires (Valls, Le Pen et Cie), la loi prévoit, dans son article 27, non pas le repli vers le privé de l’opinion religieuse, mais la manifestation dans l’espace public du sentiment religieux. N’est-il pas temps que devant ces manipulations du souvenir historique et autres intoxications, vous invitiez un spécialiste incontesté de la loi et de son contexte à l’époque. Jean Baubérot par exemple. Il a 75 ans. Dépêchez-vous.

    04-12-2016 22:40 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.