RTBF La Première - Et dieu dans tout ça ?

Aller directement au contenu principal

Et dieu dans tout ça ?

Et dieu dans tout ça ?

Présentation: Pascal CLAUDE


Du sens de l’existence jusqu’aux tentatives de vivre ensemble, Pascal Claude vous propose la nouvelle formule de votre magazine des philosophies et des religions. Avec ses invités, il interroge nos croyances et nos différences. Il sonde le champ des idées et questionne la spiritualité en restant connecté à l’actualité.



Présentation : Pascal Claude

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 19/02 - 17:30

    Et dieu dans tout ça ?

    Alexandre Moatti - spécialiste de l'analyse des discours de critique de la science - apporte, dans son ouvrage Islam et science - Antagonismes contemporains (P.U.F.), un éclairage critique et historique sur la notion de ¿Concordisme¿. Bien qu'encore marginal au sein de la communauté scientifique de confession musulmane, ce discours, qui vise à imbriquer étroitement science et religion, trouve aujourd'hui un terreau favorable sur Internet et les réseaux sociaux.
  • Emission du 26/02 - 17:30

    Et dieu dans tout ça ?

    ASMA LAMRABET


    C'est l'une des figures du féminisme islamique. Elle s'appelle Asma Lamrabet. Cette marocaine répète que l'Islam n'est pas la religion de l'oppression des femmes. Et elle veut démontrer qu'être musulmane n'empêche pas d'être féministe. Asma Lamrabet nous présente ses travaux et ses combats, ce dimanche.
    Asma Lamrabet vient de publier « Croyantes et féministes : un autre regard sur les religions » (Editions La croisée des chemins)

Articles liés

  • Le marché halal a le vent en poupe

    Le marché halal a le vent en poupe30/01 - 14:54 1

    Comment ce marché est-il né ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses véritables enjeux ? Et les dangers qu’il masque ?
  • Les Juifs qui partent en Israël

    Les Juifs qui partent en Israël24/01 - 16:13 11

    Ils sont 250 Juifs de Belgique, chaque année, à partir vivre en Israël. Entre 6000 et 8000 Juifs de France. Qui sont ces candidats à l'alya ? Les actes antisémites sont-ils le principal motif qui explique leur départ ? Que fuient-ils ? Que cherchent-ils ?
Plus d'articles

Commentaires

  • de ChristianS Plutôt que de vouloir nier frontalement l'apport de la science dans la compréhension du monde et des lois régissant la Nature, dans une guerre qu'ils savent perdue d'avance, des fondamentalistes religieux ont adopté une autre stratégie pour mieux manipuler les masses et les endoctriner : tirer parti de leur ignorance en recourant abondamment au concordisme ; cette pratique éminemment fallacieuse qui consiste à vouloir rapprocher science et religion (en insinuant que les propos tenus dans les Textes sacrés anticipaient les découvertes scientifiques à venir) de manière à soi-disant mieux encore valider la religion qui repose sur ces Textes, et la faire passer pour 1 prétendue "religion scientifique". Alors qu'en réalité, science et religion opèrent sur des registres ≠ : il serait en effet tout aussi fallacieux que la science prétende démontrer l'existence de dieu (dessein intelligent), tout comme sa non existence...

    19-02-2017 18:57 | Répondre

  • de Halima Deux éléments vont faire changer le point de vue des musulmans sur le Halal : la prise en compte de la souffrance des animaux, car eux aussi, comme nous, sont des créatures de Dieu et à ce titre leur vie doit être respectée (ce que le Halal d'aujourd'hui ne fait pas), et, comme le dit votre invitée, la réflexion théologique, le retour au Texte. Sur ce point, le Coran interdit la viande bénie pour un autre Dieu (mais le Dieu de Moïse et de Jésus est le même que le Dieu de Mahomet, car pour le musulman, il n'y a qu'un seul Dieu). Il interdit le porc. Et la Sunnah (parole du Prophète) interdit la consommation de la viande écrasée, ce qui est aussi une prescription sanitaire occidentale, mais est interprétée de façon tribale (particulière) par le malekisme (maghrebin), et marginalement chez nous par le wahhabisme saoudien. Mais laisser croire que manger du porc ne pose pas de problème (sauf cas exceptionnels : famine, sociabilité,...) sera littéralement incroyable.

    30-01-2017 01:15 | Répondre

  • de Cornelia Merci à vous d'avoir invité Florence Bergeaud-Blackler. L'entendre exposer l'évolution du concept de "halal" au regard du politique et de l'économique a été une véritable découverte. J'avais cru à la version du "halal" entendue plus fréquemment. J'étais persuadée qu'elle venait directement des dires du prophète. Dans votre bien nommée émission d'aujourd'hui, Dieu n'a effectivement pas grand chose à voir avec tout çà.

    29-01-2017 18:17 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.