RTBF La Première - Dans quel Monde on vit

Aller directement au contenu principal

Dans quel Monde on vit

Dans quel Monde on vit

Présentation: Pascal CLAUDE


Un temps d’arrêt sur l’actualité. Un temps d’avance sur le monde qui se dessine. Pascal Claude reçoit des penseurs, des artistes, des journalistes et des spécialistes pour sonder l’époque et décoder les grands faits d’actualité de la semaine écoulée. Tout au long de cette troisième saison, nous allons plus que jamais tenter de vous informer et de vous étonner en vous racontant autrement notre monde en mouvement. Dans quel Monde on vit, c’est votre source d’information, de réflexion et d’inspiration du début de week-end.



Présentation : Pascal Claude



 

Pas d'émission pour ce jour.

  • Emission du 25/03 - 10:00

    Dans quel monde on vit

    LYDIE SALVAYRE/GREGOIRE POLET

    Quelle Europe faut-il espérer ? Voilà la question que nous creusons, ce samedi, à l'occasion du 60ième anniversaire du traité de Rome.

    Autour de la table, notamment : l'écrivain Grégoire Polet. Il a signé le scénario d'un documentaire sur ce qui s'est joué en 1957 (« Dans les coulisses du Traité de Rome »). Et dans son nouveau roman (« TOUS », Gallimard), il défend une Europe où règne la démocratie participative.

    Avec nous, également : la lauréate du Goncourt 2014. Lydie Salvayre nous livrera son regard sur notre monde en mouvement. Elle est de passage en Belgique à l'occasion de l'adaptation théâtrale de son roman « Pas pleurer » par le metteur en scène Denis Laujol. C'est à voir au Théâtre de Poche à Bruxelles jusqu'au 8 avril.

    L'actualité de la semaine est commentée par l'écrivaine Geneviève Damas, le spécialiste du monde de l'entreprise Fabian Seunier et le rédacteur en chef du Vif l'Express, Thierry Fiorilli.

    Enfin, le mot « système » est au cœur de la chronique « Pop Philo » de François De Smet.

    LES CHOIX CULTURELS :

    - Le roman « Article 353 du code pénal » de Tanguy Viel
    - Le Festival XS au Théâtre National à Bruxelles
    - « Bruxelles, 22 mars 2016 » de la journaliste Laurence van Ruymbeke
    - « Stupor mundi », une BD de Néjib
    - Le documentaire « 1950-1957, dans les coulisses du Traité de Rome » à revoir sur Arte +7
    - L'adaptation théâtrale de « Apocalypse Bébé » de Virginie Despentes

Commentaires

  • de Marie-Claire Dès qu’une femme musulmane se voile, c’est qu’elle a fait le choix d’un islam radical ce qui est contre nos valeurs. C’est ce qu’elle montre comme exemple à ses enfants. Elles les éduquent donc identitairement musulmans avant d’être de notre société civile. Or les enfants ont plus besoin d’exemple que de conseil ! Quant au voile islamique dans les emplois, si les femmes radicalisées voulaient imposer leur identité musulmane, maintenant les employeurs ont aussi le choix.

    18-03-2017 10:52 | Répondre

  • de ChristianS J'ai comme l'impression que le film de Thierry Michel démontre tout le contraire, si besoin en était. Mais je ne suis hélas guerre étonné de vos propos qui témoignent, une fois de plus (cf ceux tenus sur le site de l'émission "Et dieu dans tout ça?"), que vous ne réfléchissez pas plus loin que le bout de votre nez..

    18-03-2017 11:19 | Répondre

  • de ChristianS Bien qu'irritante ds le ton utilisé, je partage ds les gdes lignes le pt de vue d'I.Saporta: le courage ne fait pas partie du vocabulaire des politiques, certes(il est illusoire de compter sur eux), mais les décisions à l'échelle de l'Europe témoignent de ce qu'elle est ss l'emprise de l'idéologie néolibérale: le commerce, le business(frauduleux de VW+Renault: dieselgate)importent bcp + que la santé et le bien-être des concitoyens.Outre sa scandaleuse tolérance à l'égard des pesticides, voyez le déni minable ds lequel elle s'est engagée à l'égard des perturbateurs endocriniens.L'Europe s'assied sur le principe de précaution et la directiveREACH soi-disant contraignante pour les firmes productrices de produits chimiques ressemble à 1 grosse farce.Mais,OK avec Engel, Saporta ignore bcp trop l'importance des comportements individuels responsables =la seule politique qui vaille.100%OK avec De Smet sur la Q du voile où les gens se fourvoient en prêtant des intentions.

    18-03-2017 12:07 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max
1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.