Aller directement au contenu principal

Thomas Gadisseux prend les commandes de L'invité de Matin Première

17 mars 2017, 19:25 | dubm
Thomas Gadisseux remplacera prochainement Bertrand Henne aux commandes de "L'invité de Matin Première", rendez-vous politique de la matinale de la radio publique.
Thomas Gadisseux prend les commandes de L'invité de Matin Première  - Tous droits réservés ©

Thomas Gadisseux prend les commandes de L'invité de Matin Première - Tous droits réservés ©

Depuis quelques temps, Bertrand Henne souhaitait se consacrer à de nouveaux projets, tout en gardant la pertinence de ses analyses politiques, entre autres dans les "Coulisses des pouvoirs".

Il a tenu le gouvernail avec talent et qualités depuis janvier 2009. Nous lui devons beaucoup et lui sommes très reconnaissants de ses plus de 8 ans d’interviews quotidiennes. Son ton, sa force, sa fiabilité et son indépendance, Bertrand va les mettre au profit d’autres projets d’information sur la nouvelle Prem1ère.

Thomas Gadisseux prendra bientôt le relais. Thomas, c’est 10 ans de journalisme politique au JT, à "Questions à La Une", à "Mise au point" et dans toutes nos dernières émissions électorales. Thomas s’investira dans cette interview emblématique du service public et prolongera cet invité par des séquences sur nos autres plateformes.

Voir

Derniers commentaires

  • de Nancy Oui, pour la vulgarisation qui s'exprime surtout dans "LES COULISSES DU POUVOIR" !, que j'affectionne tout particulièrement. Cinq minutes d'attention, chaque matin à 7h25 et j'ai le résumé, condensé des "turpitudes" , interrogations , et avancées sur la politique belge et internationale. Merci M. HENNE !!! et bonne réussite dans vos futurs projets. ( Je vous comprends, il faut aussi changer d'air, quand on a la possibilité de le faire...) Et bienvenue à M. GADISSEUX...

    20-03-2017 12:34 | Répondre

  • de Eric Bertrand, c'est un ton - à part - un peu assagi, à force d'interviews et de rencontres. C'est aussi une lecture et une certaine vulgarisation. Amusant de voir l'évolution en parallèle, "le niveau", tant des acteurs politiques que des intervieweurs, donc, de l'époque de Jean-Pierre Jacqmin à Bertrand et maintenant Thomas... restons curieux, c'est clair

    18-03-2017 18:16 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max

Faire un commentaire

1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.