Aller directement au contenu principal

Le jeûne séquentiel, la bonne idée pour se détoxifier ?

17 mars 2017, 14:32 | dubm
Aussi appelé jeûne intermittent, le jeune séquentiel consiste à arrêter de manger durant 12 à 16h par jour en continuant toutefois à s'hydrater avec de l'eau, du thé et des tisanes. Pourquoi commencer une telle pratique? Le Dr Frédéric Saldmann nous répond...
Le jeûne séquentiel, la bonne idée pour se détoxifier ?  - La Rébellution ©

Le jeûne séquentiel, la bonne idée pour se détoxifier ? - La Rébellution ©

A chaque seconde, notre corps produit 20 millions de cellules pour remplacer nos cellules usées ou mortes. "Le problème", explique le Dr Saldmann, "c'est que plus on avance en âge, plus le risque d'erreur de copie augmente, donnant par exemple lieu à des cancers. Et il se fait que lorsqu'on a soumis des souris au jeûne un jour par semaine, elles ont développé 20 % de cancer en moins. Si un humain reste de 12 à 16h sans manger, son teint va s'éclaircir et devenir plus tonique, et son asthme, ses allergies et rhumatismes diminueront. Depuis le début de l'humanité, toutes les religions parlent de jeûne, c'est un message du fond de la nuit des temps. En jeûnant, c'est comme si on réactivait une mémoire biologique ancienne."

 

Une lutte contre l'obsolescence programmée

L'excès de nourriture est plus néfaste pour l'humain que le manque  - Tous droits réservés ©

L'excès de nourriture est plus néfaste pour l'humain que le manque - Tous droits réservés ©

Depuis toujours, on sait faire face au manque mais pas à l'excès. Pour le Dr Saldmann, "le jeûne permet de lutter contre notre obsolescence programmée et de laisser le temps au corps de se réparer, de se régénérer. Digérer, ce n'est pas simple : c'est un processus fait d'enzymes, d'hormones; le bol alimentaire progresse dans le tractus digestif et notre foie et nos reins travaillent en permanence... D'où l'intérêt de laisser souffler notre corps et de ne pas se mettre à table si on n'a pas faim."

Malade à cause de l'excès et non du manque

Le cresson et l'avocat : deux aliments detox selon le Dr Saldmann  - Neuf mois ©

Le cresson et l'avocat : deux aliments detox selon le Dr Saldmann - Neuf mois ©

On entend souvent dire qu'il faut manger trois repas par jour minimum, et parfois, ce chiffre monte même à 6 "petits" repas quotidiens. Une idée que contredit le Dr Saldmann : "Manger 2 repas au lieu de 3, c'est déjà un pas pour être en bien meilleure santé." Mais attention à ne pas manger n'importe quoi en dehors des périodes de jeûne séquentiel, prévient-il : "Lorsque vous recommencez à manger, faites-le avec des aliments détox! Pas des jus qui ne servent à rien, mais des aliments comme du cresson qui diminue le benzène que vous pouvez ingérer si vous êtes fumeur, de l'avocat, qui est un vrai baume pour l'intestin... Un burger dans lequel on met du bacon et de l'avocat va baisser le taux d'interleukine-6, qui est un facteur d'inflammation, et l'inflammation va immédiatement chuter."

 

Le jeûne, une pratique ancestrale pourtant bien controversée...

Il y a en fait 2 types de jeûne : le jeûne séquentiel qui, comme on l'a dit, consiste à passer de 3 repas quotidiens à 2, et l'état de jeûne prolongé qui, lui, peut s'étendre sur plusieurs jours. "Je ne suis pas partisan du jeûne prolongé", avoue le Dr Saldmann, "parce qu'il nécessite un contrôle médical serré. En Allemagne par exemple, il se pratique en milieu hospitalier et nécessite une véritable préparation physique avant... C'est tout à fait autre chose que le jeûne séquentiel qui nous permet juste de lever un peu le pied et de laisser au corps le temps de se reposer". Pour le Dr Saldmann, une seule solution : "Essayez et vous verrez comment vous vous sentez... On est son meilleur médecin, au final."

▼ Le Dr Frédéric Saldmann parle du jeûne au micro de Véronique Thyberghien,
lors d'une émission évoquant les grands thèmes de son livre
"Votre santé sans risque" (Ed. Albin Michel) 

  • Questions Clés

    Santé, jouvence, hygiène, alimentation, sommeil, sexualité, notre organisme est apparemment saturé de mille petites et grandes pollutions quotidiennes qui mettent en danger notre capital-santé. Pour nous aider à mieux comprendre ce phénomène, le docteur Frederic Saldmann tente de nous éclairer sur les vraies et fausses idées acquises sur les éléments de notre quotidien dans son livre « Votre santé sans risque » paru aux éditions Albin Michel. Il aborde tous les sujets et nous conseille au mieux pour nous permettre de rester en bonne santé. Il répondra aux questions de Véronique Thyberghien.

Voir

Commentaires

Soyez le premier à commenter ce sujet !

Faire un commentaire

1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.