Les émissions

 La Collection RTBF à Liège

Les pré-sélections de Liège, organisées par l’Espace 251 Nord et son directeur Laurent Jacob, avaient lieu pour la première fois dans le décor assez majestueux de l’Académie royale des Beaux-Arts, avec ses longs couloirs ponctués de statues antiques, ses classes spacieuses parsemées de chevalets. Le lieu grouillait dans tous les coins d’artistes qui se croisaient, les uns reçus, les autres recalés. Ca déballait, ça remballait dans un ballet incessant. Parmi les jurys, il y avait quelques personnalités comme le plasticien Michael Dans et ses lunettes rouges, la collectionneuse Mimi Dusselier et le performeur Messieurs Delmotte. Les artistes présélectionnés se rendaient dans un grand préau pour la séance photo. Les œuvres étaient ensuite fixées au mur pour le vernissage qui se déroulait le dimanche. Véronique Biefnot était en mars à la foire du livre pour les dédicaces de son thriller amoureux « Comme des larmes sous la pluie » publié aux Editions Héloïse d’Ormesson. Le 17 mars, la comédienne-écrivain arpentait les couloirs de l’Académie pour donner son avis sur les travaux de certains artistes. En effet, Véronique Biefnot est le fil rouge de l’émission consacrée à la pré-sélection de Liège. On la verra questionner les candidats sur leur démarche, leur besoin d’expression et leur envie de reconnaissance.

 

 

La Collection RTBF à Eupen

Chaque émission de La Collection RTBF s’emploie à faire le portrait d’un panel d’artistes participants à l’opération. L’idée maîtresse étant de montrer le bouillonnement, l’envie de créer qui se manifeste aujourd’hui en Belgique. L’occasion aussi de découvrir des lieux, d’inciter le spectateur à pousser la porte des musées, à rendre accessible la démarche des différents directeurs au travers de leur programmation. A l’IKOB d’Eupen, deux personnalités du monde artistique belge étaient présentes pour amener un regard frais sur le monde de l’Art contemporain et pour questionner les candidats sur leur besoin d’expression : Jacques Charlier, démystificateur de l’art et de ses prétentions, qui a fait parler de lui en 2009 à la Biennale de Venise avec ses 100 sexes d’artistes censurés ; et Jerry Frantz, connu pour ses installations, qu’il fallait appeler « son excellence » car il revendiquait être le président de la République libre de Clairefontaine… Quant aux œuvres, le cerf semblait avoir la cote, décliné de diverses manières. Sans oublier la performance choc d’un collectif qui rue dans les brancards sur différents sujets : ici, en l’occurrence, le milieu culturel.

 

 

La Collection RTBF à Bastogne

Aborder la question de l’Art contemporain sous une série d’angles distincts, avec comme dénominateur commun d’interpeller le grand public sur un univers qui peut parfois sembler trop élitiste, c’est l’objectif des 6 émissions. L’idée centrale est de poser les questions que tout un chacun se pose sur le sujet et d’apporter des éléments de réponses en tendant le micro aux différents acteurs concernés : les artistes confirmés, les jeunes débutants, les galeristes, les enseignants en art, mais aussi et surtout le grand public, celui qui va poser les questions les plus simples mais surtout les plus pertinentes. « L’art contemporain, c’est pas compliqué, vous allez être pris au jeu ! », dirait Eric Russon.

Dans ce deuxième documentaire tourné dans les coulisses de la Salle Jean XXIII à Bastogne, nous suivrons le comédien belge Charlie Dupont, à l’affiche de « Il était une fois, une fois » de Christian Merret-Palmair, qui sera le fil rouge de cette sélection ardennaise. On se rappelle qu’il avait incarné Magritte dans le docu-fiction de Henri de Gerlache, « Magritte, le jour et la nuit ». Cette fois, il s’intéressera aux démarches d’artistes à l’imagination débordante.

 

 

La Collection RTBF au Wiels à Bruxelles

Dans 11 villes de Belgique, 5 en Flandre, 4 en Wallonie, à Bruxelles et à Eupen, près de 6000 candidats vont venir présenter un maximum de 3 œuvres à un jury de professionnels des Arts. Au terme de cette sélection, près de 300 œuvres auront les honneurs d’un accrochage à BOZAR, et ce entre le 10 mai et le 10 juin. Le grand gagnant du concours se verra attribuer la somme de 10.000 euros. Opération conjointe entre la RTBF, la VRT et la BRF, Canvascollectie/La Collection RTBF va faire l’objet, côté francophone, de 6 docu-magazines diffusés tous les samedis à partir du 31 mars sur La Deux, qui seront suivis d’une spéciale « vernissage » à BOZAR à la mi-mai. Le premier numéro est consacré au weekend de présélection et de sélection au Wiels à Bruxelles. L’artiste qui en sera le fil rouge : Daan, dandy de la pop belge.

La série documentaire porte sur les expressions artistiques autour de l’art contemporain. Chaque émission aura une structure similaire, avec la présentation du lieu par son directeur : la mission de l’institution, ses choix éditoriaux et la dynamique interactive avec le public, les critères de sélection qu’il va appliquer en tant que membre du Comité de sélection national ; le suivi de 4 candidats avec découverte de leur univers, de leur parcours, de leur regard sur l’art. Au reportage s’ajoutent les réactions à chaud avant et après le jury de pré-sélection ; la présence d’un « people », artiste non plasticien qui sera le fil rouge de l’émission et établira un dialogue avec les artistes ; un portrait des membres du Comité de sélection national et un suivi des débats au cours de la délibération.