Le huitième péché : la vieillesse

Jeudi 29 avril 2010

huitieme-peche-detailJean-Baptiste Ryelandt et Olivier Colassin travaillent ensemble depuis plus de dix ans. Ils réalisent des objets design, du mobilier, des luminaires et conçoivent aussi des décors. A la Maison de la Culture de Namur, ils ont présenté une sculpture intitulée « Le huitième péché », qui n’est autre que… la vieillesse. Ils ont imaginé un système complet et efficace pour reformer les vieilles peaux sur le modèle Barbie. Seule la baladeuse trahit l’âge de la patiente. L’oeuvre est composée de différents matériaux : peau et acier inoxydable, épingles et tendeurs chirurgicaux. Le duo, formé aux arts plastiques, a décliné le thème de la Barbie dans une autre oeuvre intitulée « Little Matchgirl » (La petite fille aux allumettes). En abordant cette fois la luxure, ils ont détourné un jouet de petite fille pour en souligner sa connotation sexuelle.

Catégorie(s): Archives 2010

Les commentaires sont fermés.