Première lauréate en 2008, Michèle Matyn

Mercredi 9 décembre 2009

La Collection RTBF - Michèle Matyn - Oval TragedyDésignée première lauréate en 2008, Michèle Matyn a remporté un prix de 8000€ avec une oeuvre intitulée Oval Tragedy. Elle s’était inscrite dans la catégorie des photographies, et a proposé trois compositions photographiques présentées sous plexiglass.

Les trois différentes photos de Michèle Matyn, furent exposées à Bozar : Animal Kingdom, Home Town Story, et Oval Tragedy. Ces trois oeuvres furent accrochés les uns à côté des autres. La manière dont les oeuvres furent présentées offrait au jury un récit clairement lisible.

Commençons avec Oval Tragedy. Nous voyons à gauche une photo ovale où est représentée une famille, avec le père, la mère, la fille et deux petits garçons. Les cinq personnes du portrait posent de manière très classique, avec les parents à l’arrière, la petite fille au milieu, et les deux petits frères de part et d’autre de celle-ci. La fille porte une robe blanche, agrémentée de petits rubans rose pâle, avec un chapeau blanc, et elle regarde malicieusement l’objectif.

A côté de ce portrait de famille, nous voyons une autre photo, ovale, plus grande. Au centre de cette photo, une figure émaillée d’une petite fille, est assise sur un banc. La petite fille porte également une robe blanche, agrémentée de détails roses, et un chapeau blanc. Une des jambes est cassée sous le banc, le regard de la fille est plus angoissant, et fuyant. Ce qu’il y a à voir dans Oval Tragedy, c’est l’image d’une petite fille, et une interprétation caricaturale presque malsaine de sa jeunesse. La petite fille du portrait de famille est-elle un portrait de l’artiste même dans sa jeunesse ? Michèle Matyn s’est-elle reconnue dans cette figure émaillée, abimée ? La photo qui est présenté ici, nous interpelle, nosu demande une interprétation, parce qu’elle nous montre une réalité étrange, un monde à la fois enfantin et tragique.
A côté de Oval Tragedy étaient accrochées deux autres photos, dans un grand format carré, toujours aussi brillant sous le plexiglas. Animal Kingdom et Home Town Story étaient à première vue d’un tout autre style, beaucoup plus complexe, et faisant référence à une certaine tradition de la composition en peinture. Mais tout comme Oval Tragedy, ces deux photos poussaient le spectateur à interpréter, à greffer sa propre histoire sur l’image qui lui était présentée.

Le jury qui était composé de Patrick Allegaert (président), Rolf Quaghebeur, Julie Vandenbroucke, Guy Cassiers, et Hans Theys, a estimé que Michèle Matyn méritait le premier prix pour l’authenticité très particulière de son travail, et l’usage très intelligent qu’elle a fait de la photographie. L’artiste avait créé différents mondes fantasmagoriques, présentés de manière hyper réaliste, sur un support brillant très contemporain. Ils ont également souligné la mise en scène très délicate des thèmes présentés, comme celui de l’enfance confrontée au drame.

Catégorie(s): Archives 2008

Mots-clefs : , , , ,

Les commentaires sont fermés.