Un projet participatif

Lundi 14 novembre 2011

Tout commence par une pré-sélection des artistes candidats dans différents musées et centres culturels du pays :

- quatre en Wallonie : le Centre culturel de Bastogne / L’Orangerie, le MAC’s, la Maison de la Culture de Namur, l’Espace 251 Nord ;

- cinq  en Flandre : le M HKA, le Mu.ZEE, le S.M.A.K., Z33. et cette année,  le musée M à Louvain.

Et un à Bruxelles : le Wiels

Et également, pour cette édition, le centre d’art contemporain IKOB, qui ouvre ses portes aux participants de la région d’Eupen-Malmédy.

Tous les travaux pré-sélectionnés trouveront leur place  dans la  galerie « online » de La Collection http://gallery.canvas.be/. Pas moins de 1600 œuvres y avaient été ainsi présentées lors de l’édition précédente.

Etape suivante : un jury national de professionnels, commun donc pour l’ensemble du pays,  opère une sélection définitive des œuvres qui feront l’objet  d’un accrochage à Bozar. Un  catalogue accompagne l’exposition tandis que visites guidées et  animations diverses de sensibilisation seront  concoctées  par différentes associations du secteur.

Toutes ces étapes, ces rencontres entre professionnels et amateurs, entre candidats et membres des jurys, tous ces moments de fébrilité et d’émotion, de réflexion et de questionnements aussi,  seront filmés et enregistrés, pour la radio, la télévision, le web de la RTBF, de la VRT et, cette année,  de la BRF et aussi d’ARTE.  La communauté germanophone du pays a décidé de prendre part au projet et c’est au centre d’art contemporain IKOB (Eupen) que les participants pourront présenter leurs œuvres. La BRF (Belgischer Rundfunk) se chargera de filmer le parcours des artistes en coordination avec  MEDIA RES, le producteur de la série.

Catégorie(s): Actualité

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.