Tous pour l’art ! les 3 artistes allemands

Mardi 12 juin 2012

Sebastian Mejia est né en 1980 à Cali en Colombie. Il a suivi des études artistiques à l’université Javeriana de Bogota. Il est également diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Dresden. Il a déjà exposé à Dresden, Berlin, Düsseldorf et Leipzig. Il participe cet été au balzerARTprojects de Bâle. Les objets, installations, photographies, vidéos de Sebastian Mejia sont expérimentales. Ses derniers travaux abordent la problématique de la mondialisation. Il est particulièrement préoccupé par les dichotomies culturelles qui existent entre les états riches et les pays en voie de développement. Sa réflexion reflète la réalité politique de notre temps.

Elina Solomonov est née en Russie, a grandi en Allemagne et est basée actuellement à Londres. En tant qu’artiste et designer graphique, elle aime créer quelque chose de beau mais pas pour autant lisse. Une touche de surréalisme est intégrée dans presque tous ses collages faits main. De par sa passion pour la vidéo et la musique, elle transfère souvent son goût pour le collage dans de petites animations. La plupart du temps, ce sont des couleurs et des sons qui la touchent. Cela peut être une conversation ou la manière dont le soleil éclaire une personne. Ou tout simplement l’odeur de l’air après une forte pluie…

Ismaël Dua est entré à l’Académie des Beaux-Arts de Munich en 2007. Dans ses installations, il joue avec le format Din A4, éparpillant des feuilles roses au sol (Tapis social), les suspendant autour de l’Académie de Bologne pour dénoncer la standardisation de l’enseignement artistique dans les institutions européennes (Terrasse). Il est également l’auteur d’excursions architecturales ajourées, jouant avec la lumière et la couleur (Panarticum).

Catégorie(s): Actualité

Mots-clefs :

Les commentaires sont fermés.