Aller directement au contenu principal

Enquête sur le cas Lumumba: "La famille veut mettre fin à l'impunité"

SOCIETE | Mis à jour le jeudi 13 décembre 2012 à 9h09

  • C'est un coup de tonnerre ou un pied de nez à l'histoire. La chambre des mises en accusation de Bruxelles autorise l'ouverture d'une enquête sur la mort de Patrice Lumumba, 60 ans après les faits. L'ancien Premier ministre congolais avait été assassiné le 17 janvier 1961. Sa famille avait déposé plainte en Belgique contre l'Etat belge et plusieurs personnalités.

    La veuve et les enfants de Patrice Lumumba ont interpellé la Justice belge. Ils ont déposé plainte en juin 2011 avec constitution de partie civile devant un juge d'instruction bruxellois.

    Une commission d'enquête parlementaire s'était déjà penchée sur la mort de Patrice Lumumba. Elle avait conclu en 2002 à la responsabilité morale de la Belgique dans l'assassinat. Le gouvernement avait, lui, parlé de responsabilité "tout court". La famille de Patrice Lumumba demande aujourd'hui que les responsables soient jugés. Elle veut que des responsabilités individuelles soient établies.

    La plainte contre X vise aussi une dizaine de personnes dont huit sont encore vivantes. Il s'agit d'anciens conseillers et attachés de cabinet de ministres en poste à l'époque. Parmi eux, on évoque le nom d'Etienne Davignon, jeune diplomate au Congo dans les années soixante. Le ministre des Affaires étrangères de l'époque, Pierre Wigny (PSC), décédé en 1986 est également visé.

     

    La famille de l'ancien Premier ministre congolais assassiné souhaite mettre fin au règne de l'impunité et obtenir justice comme l'explique l'avocat de la famille Lumumba, Christophe Marche. "La famille cherche la vérité et elle cherche la justice. Il y a une reconnaissance morale à un moment donné de la responsabilité de la Belgique dans l'assassinat de Patrice Lumumba mais ce n'est pas suffisant pour la famille qui veut que toutes les responsabilités soient établies judiciairement, que des gens soient condamnés pour ce qu'ils ont fait à l'époque", développe-t-il.

     

    "On pense qu'il y a encore des informations qui n'ont pas été dévoilées, je pense notamment par exemple à des archives personnelle de gens de l'époque et j'espère qu'on va retrouver ces documents et pouvoir alors, je dirais, aller plus en profondeur dans les responsabilités individuelles, savoir exactement ce qui s'est passé", explique encore l'avocat.

    L'enquête va donc pouvoir commencer. Elle est rendue possible grâce à la loi sur la compétence universelle. L'assassinat de Patrice Lumumba est aussi assimilé à un crime de guerre. Il n'est donc pas frappé de prescription.

    Ju. Vl. avec Radia Sadani

    Voir

    Derniers commentaires

    • de CEEDEE54 Il est certain que Patrice Lumumba aurait été considéré par les USA comme terroriste selon leurs lois sur le terrorisme, dès lors jamais un procès révisionniste aurait lieu. Qu'attendent les familles des victimes Belges de l'insurrection pour intenter un procès contre les crimes de guerre perpétrés par les Congolais tant en 1960 qu'en 1964 ou en 1978 ?

      15-12-2012 10:24 | Répondre

    • de Totor Bonjour. Peut-être qu'il serait temps, non? Mais je suis plus que circonspect sur les résultats de cette future enquête. En effet, les "puissants" de l'époque, ont reçu les bénéfices de leur crime, et ils les ont réinvesti depuis longtemps. Résultat: ils sont encore plus puissant. On ne va tout de même pas remettre en cause l'origine des capitaux de nos entreprises, et on ne peut de toute façon pas refaire l'histoire. Si,si, le crime paie. Tout dépend de qui le commet!

      13-12-2012 19:10 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    En bref : Enquête Lumumba ouverte

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      En bref : Enquête Lumumba ouverte

  • Patrice Lumumba (au centre)
    Image précédente

    Patrice Lumumba (au centre)

    Archive Belga
    Image suivante
    • Patrice Lumumba (au centre)

      Patrice Lumumba (au centre)

    • de CEEDEE54 Il est certain que Patrice Lumumba aurait été considéré par les USA comme terroriste selon leurs lois sur le terrorisme, dès lors jamais un procès révisionniste aurait lieu. Qu'attendent les familles des victimes Belges de l'insurrection pour intenter un procès contre les crimes de guerre perpétrés par les Congolais tant en 1960 qu'en 1964 ou en 1978 ?

      15-12-2012 10:24 | Répondre

    • de Totor Bonjour. Peut-être qu'il serait temps, non? Mais je suis plus que circonspect sur les résultats de cette future enquête. En effet, les "puissants" de l'époque, ont reçu les bénéfices de leur crime, et ils les ont réinvesti depuis longtemps. Résultat: ils sont encore plus puissant. On ne va tout de même pas remettre en cause l'origine des capitaux de nos entreprises, et on ne peut de toute façon pas refaire l'histoire. Si,si, le crime paie. Tout dépend de qui le commet!

      13-12-2012 19:10 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Les jeunes et l'alcool: "Le regard cesse d'être bienveillant"

    29 juillet 2014, 11:01

    Un camp louveteaux interrompu du côté de Saint-Vith pour cause de consommation excessive d'alcool par les animateurs, et voici que revient à l'avant-scène la question de la consommation d'alcool chez les jeunes. Pourtant, il semble que les jeunes ne...

  • Les travailleurs des ONG témoignent de la violence aveugle à Gaza

    29 juillet 2014, 12:04

    Les récits du personnel des ONG à Gaza témoignent de la violence des frappes, de la difficulté pour le personnel humanitaire et médical de travailler, alors que les besoins de la population sont immenses. Témoignages issus de trois organisations sur...

  • Israël: comment savoir qu'un produit provient des Territoires occupés?

    29 juillet 2014, 12:31

    La Belgique souhaite mettre en place un nouveau label pour permettre aux consommateurs de distinguer, parmi les produits en provenance d'Israël, ceux qui proviennent des territoires occupés. Outre le fait que les grandes surfaces auront le choix de...

L'actualité en images

Procès Deroubaix / Colinet

mardi 29 juillet 2014

Propagation du virus Ebola

mardi 29 juillet 2014

Les comptes dormants

mardi 29 juillet 2014

Météo 20h00

mardi 29 juillet 2014

JT 19h30

mardi 29 juillet 2014

Belgique entre ciel et terre - saison...

MT Houffalize- La...

mardi 29 juillet 2014

FOCUS: le retour du poil

mardi 29 juillet 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Société

Vu sur le web

Dernière Minute