Aller directement au contenu principal

Suède: une fillette de deux ans menacée d'expulsion

SOCIETE | Mis à jour le samedi 22 septembre 2012 à 18h35

  • Une fillette française, âgée de deux ans et placée en bas âge dans une famille d’accueil suédoise à la suite de mauvais traitements, est menacée d’expulsion vers la France. La demande de permis de séjour de la fillette, née en Suède mais abandonnée par sa mère de nationalité française, a été refusée et c’est pour cela qu’elle est menacée d’expulsion.

    "La décision date du 18 juin dernier. Elle a été portée en appel devant la Cour des Migrations de Malmö", a annoncé un porte-parole de l’Agence suédoise des Migrations, Fredrik Bengtsson.

    Pour Fredrik Bengtsson, cette décision se fonde sur la Convention relative aux droits de l’enfant qui stipule que chaque enfant a "dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux". Elle estime que "les meilleures conditions pour la fillette de pouvoir retrouver sa mère sont via les autorités françaises".

    La famille d’accueil proteste

    Pour la famille d’accueil suédoise, l’enfant "n’a aucun lien avec la France". Elle conteste donc la décision de la justice suédoise.

    Selon la télévision publique, SVT, la fillette a été abandonnée par sa mère à 20 jours. Confiée au compagnon de cette dernière, elle a été victime de maltraitances sévères et a été placée par les services sociaux dans une famille d’accueil, où elle est considérée comme un membre de la famille à part entière. Cette famille a fait appel.

    La date à laquelle la Cour prendra sa décision n’a pas encore été rendue publique.

    22 000 signatures déjà recueillies

    Plus de 22 000 personnes ont déjà signé la pétition sur internet pour "stopper l'expulsion d'Hadille". La classe politique s'engage également dans cette affaire. La porte-parole des Verts, Aasa Romson, a qualifié la décision d'"absurde", dans l'édition électronique du tabloïde Expressen. Un porte-parole du parti des Démocrates de Suède (extrême-droite), Björn Söder a indiqué à l'agence de presse TT que "dans certains cas, on devait pouvoir faire des exceptions".

    F.L.

     

  • Vidéo précédente

    Suède : Une fillette de 2 ans est menacée d'expulsion

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Suède : Une fillette de 2 ans est menacée d'expulsion

  • La fillette dans sa famille d'accueil
    Image précédente

    La fillette dans sa famille d'accueil

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • La fillette dans sa famille d'accueil

      La fillette dans sa famille d'accueil

Les suggestions du jour

  • Vol d'ordinateur: voici ce qu'Elio Di Rupo aurait dû faire

    21 août 2014, 13:55

    Cela n’arrive pas qu’aux autres. Notre Premier ministre vient d’en faire l’amère expérience. S’il est trop tard pour lui donner quelques conseils, voici les mesures élémentaires pour se protéger contre la perte ou le vol de son ordinateur. Et...

  • Formation: ce que l'on sait des propositions contenues dans la note

    21 août 2014, 13:06

    Les deux formateurs se sont réunis ce jeudi avant de revenir en plénière. Kris Peeters (CD&V) et Charles Michel (MR) doivent rencontrer les représentants des partis engagés dans les négociations fédérales. Pour la première fois, ces derniers ont...

  • Israël empêche Amnesty et Human Rights Watch d'accéder à Gaza

    21 août 2014, 11:12

    Plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme veulent mener l'enquête à Gaza. Amnesty International et Human Rights Watch veulent établir si des crimes de guerre ont été commis par les deux parties. Mais Israël interdit aux enquêteurs...

En direct

Société

Vu sur le web

Dernière Minute