Responsable nucléaire espionné: la vidéo trouvée chez Mohamed Bakkali

Selon nos informations, la vidéo qui visait à espionner un haut responsable nucléaire, a été retrouvée chez la femme de Mohamed Bakkali. Cet homme est le 6e inculpé dans l'enquête sur les attentats de Paris. Il a été arrêté le 26 novembre 2015, inculpé d'assassinats terroristes. La vidéo, elle, a été retrouvée seulement le 30 novembre, lors d'une perquisition au domicile de son épouse. On apprend que le matériel informatique se trouvait dans les affaires de Mohamed Bakkali.

La vidéo est un enregistrement de plusieurs heures, qui suit les allées et venues d'un responsable du nucléaire en Belgique. C'est son domicile privé qui était espionné. Le parquet fédéral confirme l'information, mais ne souhaite pas donner plus de précisions. Selon nos informations, il travaillerait sur le site nucléaire de Mol. Les caméras de surveillance de la rue de son domicile ont permis aux enquêteurs d'apercevoir deux hommes qui s'activaient près de la caméra cachée. Mais la scène est filmée dans le noir et ne permet pas d'identifier les auteurs.

Mohamed Bakkali, le logisticien

Mohamed Bakkali est-il l'un d'entre eux ? A-t-il commandité la prise d'images ? Avec quelles intentions ? On l'ignore. Son avocat se refuse à tout commentaire. Mohamed Bakkali est un suspect qui semble jouer un rôle important dans la logistique des attentats de Paris. Il a loué, sous une fausse identité, la planque de Schaerbeek utilisée par les terroristes pour fabriquer des explosifs. Il a conduit un homme dans la planque d'Auvelais. Son véhicule est également localisé aux abords de la planque de Charleroi en novembre dernier.

Sécurité renforcée

L'existence de cette vidéo inquiète. Des terroristes s'apprêtaient-ils à attaquer une centrale nucléaire ? Ou à y dérober du matériel sensible ? Pour le parquet fédéral, il est trop tôt pour le dire.

Quoiqu'il en soit l'Agence fédérale de contrôle nucléaire avait été prévenue immédiatement. Elle a pris des mesures en conséquence. La sécurité a été renforcée sur tous les sites nucléaires du pays. Et les travailleurs ont été appelés à la vigilance, sur leur site de travail, mais aussi en dehors.


L'actualité en images