Pouvoir d'achat des Belges en baisse: "Les données moyennes cachent des poches de pauvreté"

Le pouvoir d'achat des Belges a diminué, et c'est le seul pays européen où les chiffres baissent. C'est ce qu'a annoncé une étude de l'Institut syndical européen (ETUI) cette semaine. A votre demande, votre émission dominicale "A votre avis" a donc consacré son débat à cette question du pouvoir d'achat des Belges, et des raison de cette baisse de presque 1%. Sur le plateau, Julie Frère, porte-parole de Test-Achat, Philippe Defeyt (Ecolo), ex-président du CPAS de Namur et économiste, Bruno Colmant, professeur d'économie à l'UCL, Jean-Jacques Flahaux, député fédéral MR et Ahmed Laaouej, député fédéral PS.

Les ménages ont du mal à boucler leur fin de mois

Au travers des différents messages reçus par l'équipe d'A votre avis, via MatchTalks ou encore Facebook, une préoccupation majeure ressort : la difficulté à boucler les fin de mois, notamment à cause d'une certaine précarité énergétique. Julie Frère, de Test-Achat, confirme que l'organisation de défense des consommateurs reçoit beaucoup d'interpellations à propos des difficultés de fin de mois, avec des demandes de conseil d'économie. Et de pointer assez vite une mesure du gouvernement Michel assez décriée : le passage de 6 à 21% de la TVA sur l'électricité.

Et à Philippe Defeyt de rebondir : "Il existe des statistiques, le nombre de ménages en difficulté en fin de mois a augmenté ces dernières années, ce qui les contraint a réaliser un arbitrage des factures." L'économiste met également en garde contre les moyennes statistiques, "il y a une différence entre le pouvoir d'achat global et le pouvoir d'achat par personne !" Ce que confirme le professeur d'économie, Bruno Colmant. "Si l'on regarde les paramètres moyens, la situation à l'air stable en Belgique. Mais les données moyennes cachent des poches de pauvreté, de précarité", citant une population jeune et peu formée, en situation de précarité avancée, ou du tunnel de pauvreté qui se creuse pour les personnes en recherche d'emploi à quelques années de la pension. "De plus en plus de personnes de 55 à 65 ans vivent de leurs économies, car ils trouvent difficilement un emploi." 

Affrontement PS vs MR, Fédéral vs Régions

Face à ces constats, les deux députés fédéraux MR et PS se renvoient mutuellement la balle, parlant de différence de fiscalité entre les Régions et le Fédéral ou rappelant des mesures prises par le gouvernement Di Rupo, précédant celui de Charles Michel. "On parle d'un prix de l'énergie élevé, mais près d'un tiers de la facture d'eau vient des coûts de distribution en Wallonie. Une distribution réalisée par les intercommunales." pointe Jean-Jacques Flahaux, MR. De son côté, Ahmed Laaouej dénonce "la brutalité inouïe de la politique du gouvernement Michel. Depuis trois ans, avec le saut d'index, c'est 7,5 milliards d'euros qu'ils ont été cherché dans les poches des travailleurs. Les Régions réparent les dégâts du Fédéral."

Le débat s'est également focalisé sur les biens de premières nécessités, premières victimes de l'inflation selon Bruno Colmant, et également sur le poids du loyer, Philippe Defeyt rappelant son importance pour beaucoup de ménage, et le besoin de logements sociaux plus nombreux.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir