Aller directement au contenu principal

"Pompéi suédois": découverte de centaines de corps enterrés depuis 1600 ans

SOCIETE | Mis à jour le lundi 7 octobre 2013 à 17h43

  • Des archéologues ont déterré les restes d'un "massacre brutal" vieux de 1600 ans, dans un fort laissé depuis à l'abandon sur une île (Öland) proche des côtés suédoises. Ils décrivent une scène "figée dans le temps", comme sur le site de Pompéi.

    "Une scène de crime moderne". Dans l'article qu'il consacre à l'événement, le Mail Online relaye ce que les archéologues du musée de Kalmar County ont identifié comme les reliquats d'un "massacre violent" dont les traces, les corps des victimes, ont été conservées au fil des siècles, pendant 1600 ans.

    "Il y a tellement de corps, ça a dû être un massacre extrêmement violent", déclare Helene Wilhemson, une chercheuse spécialisée dans l'études des ossements à l'Université suédoise de Lund.

    Comparant la situation à celle de Pompéi, où de nombreux corps ont été saisi par une éruption du Vésuve puis figés dans la cendre, les archéologues cherchent toujours la raison de ce massacre. La découverte de nombreux objets précieux laisse en effet planer le doute.

    Pourquoi ce fort est-il resté totalement délaissé depuis ce moment ? L'une des théories fait état d'un lieu devenu tabou après le massacre, mais les archéologues, comme l'explique un article de l'Université de Lund, espèrent que la réponse remontera à la surface lors de leurs prochaines excavations.

    Ci-dessous, la vidéo des fouilles sur l'île Öland.

    G.R.

    Des archéologues déterrent les restes d'un massacre vieux de 1500 ans

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Vidéo précédente

    Des archéologues déterrent les restes d'un massacre vieux de 1500 ans

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Des archéologues déterrent les restes d'un massacre vieux de 1500 ans

  • Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises
    Image précédente

    Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

    Lund University on Youtube
    Image suivante
    • Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

      Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

    • Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

      Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

    • Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

      Des ossements vieux de 1600 ans et "figés" dans une scène de "massacre violent" ont été déterrés à Öland, une île proche des côtes suédoises

Les suggestions du jour

  • Émeutes à Ferguson: les Etats-Unis sont-ils un pays raciste ?

    19 août 2014, 14:22

    Quelques années après l'affaire Trayvon Martin, du nom de ce jeune noir abattu par un vigile qui sera par la suite blanchi par la Justice, les Etats-Unis s'embrasent de nouveau après qu'un policier ait tué un jeune noir dans des circonstances obscures....

  • Ebola: "Le problème est qu'il y a toute une série d'attitudes irrationnelles"

    19 août 2014, 08:37

    L'épidémie de fièvre Ebola inquiète depuis plusieurs semaines les autorités sanitaires mondiales. Les pays d'Afrique de l'Ouest touchés semblent en peine de circonscrire sa progression, et les victimes se succèdent. Patrick Goubau, virologue et chef du...

  • Se mobiliser pour Gaza: "Tout le monde est en colère"

    18 août 2014, 09:00

    L'opération israélienne "Bordure protectrice" à Gaza et ses conséquences politiques et humanitaires ont entrainé de nombreuses réactions de par le monde. En Belgique aussi, plusieurs voix se sont fait entendre. Des initiatives ont été mises sur pied....

Vu sur le web

Dernière Minute