Aller directement au contenu principal

Licenciement: que faire des primes de départ parfois très conséquentes?

SOCIETE | Mis à jour le lundi 11 mars 2013 à 13h06

  • Caterpillar, ArcelorMittal, Ford Genk, autant de noms associés à des pertes d'emploi. Vendredi dernier, les ouvriers de Ford ont pris connaissance du plan social et des primes de départ. Que choisir, que faire avec cette somme d'argent ?

    Jean-Luc Hanoul est un ancien ouvrier de Volkswagen Forest. Lors de son licenciement, il y a sept ans, il a reçu une prime de près de 100 000 euros brut. De l'argent qu'il a investi dans le bâtiment en transformant l'ancienne maison de sa grand-mère en gîte. Un rêve devenu réalité grâce à cette prime de licenciement.

    A l'époque de la fermeture de Volkswagen Forest en 2006, les primes s'élevaient pour certains à 144 000 euros brut, soit 84 000 euros net. Des sommes prévues pour permettre aux travailleurs de tenir le coup avant de retrouver du travail. Mais tout le monde n'a pas investi cet argent de la même manière. Certains ont préféré prendre une année sabbatique ou de bonnes vacances. D'autres encore en ont profité pour s'acheter une belle voiture.

    Jusqu'à présent, il n'existe aucun encadrement officiel pour aider les travailleurs à gérer leurs primes de licenciement. Par contre, dans les cellules de reconversion, des conseils peuvent être donnés pour prévenir les comportements flambeurs.

    C'est le cas à Charleroi. Pour Renault Bierlaire, coordinateur FGTB de cellules de reconversion, les primes sont bénéfiques pour l'emploi : "On a fait une étude au niveau des cellules de reconversion et on a constaté que les gens qui avaient touché des primes extra-légales dans le cadre de leur licenciement collectif, souvent, se positionnaient dans des formations de plus longues durées et donc mettaient plus de chance de leur côté de retrouver du travail. Donc, cela a un aspect positif".

    Ces primes de licenciement sont plutôt rares dans l'histoire des restructurations. Mais une chose est sûre, elles permettent à certains de souffler un peu. 

    Avec S. Heinderyckx

    Que fait-on avec les primes de licenciement

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Brz Fallait pas être indépendant, alors.

      12-03-2013 11:07 | Répondre

    • de hiercheu Heureusement, cher Brz, qu'il y a des indépendants pour que vous puissiez avoir du boulot et profiter de la vie! Et puis il y a des métiers où vous n'avez pas le choix, vous devez être indépendant! Tant mieux pour vous si vous êtes fonctionnaire, ouvrier ou employé. Profitez bien de tous les avantages car tout ça ne va pas durer! Le pays de cocagne où nous vivons est en train de devenir un désert économique, alors vous pourrez aller manifester et faire grève pour garder vos droits et pleurer sur votre sort!

      18-03-2013 17:09 | Répondre

    • de Hiercheu En tant que petit indépendant, si je perds mon travail, je recevrai plutôt les huissiers de justice qui vendront mes maigres biens!

      11-03-2013 16:39 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • « previous

    Que fait-on avec les primes de licenciement

    next
    • Cliquez pour visionner

      Que fait-on avec les primes de licenciement

  • Que faire de ses primes de départ ?
    « previous

    Que faire de ses primes de départ ?

    Tous droits réservés
    next
    • Que faire de ses primes de départ ?

      Que faire de ses primes de départ ?

    • de Brz Fallait pas être indépendant, alors.

      12-03-2013 11:07 | Répondre

    • de hiercheu Heureusement, cher Brz, qu'il y a des indépendants pour que vous puissiez avoir du boulot et profiter de la vie! Et puis il y a des métiers où vous n'avez pas le choix, vous devez être indépendant! Tant mieux pour vous si vous êtes fonctionnaire, ouvrier ou employé. Profitez bien de tous les avantages car tout ça ne va pas durer! Le pays de cocagne où nous vivons est en train de devenir un désert économique, alors vous pourrez aller manifester et faire grève pour garder vos droits et pleurer sur votre sort!

      18-03-2013 17:09 | Répondre

    • de Hiercheu En tant que petit indépendant, si je perds mon travail, je recevrai plutôt les huissiers de justice qui vendront mes maigres biens!

      11-03-2013 16:39 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Willy Borsus : " C'est l'heure du grand chambardement "

    17 avril 2014, 09:12

    Willy Borsus, candidat aux élections régionales wallonnes dans l’Arrondissement d’Arlon-Marche-Bastogne, était l’invité de « Jeudi en prime ». Le vice-président du Mouvement réformateur a affiché sa volonté de… réformer, évidemment, la...

  • "Sara Lone": une BD belge financée en 4 jours grâce au Crowdfunding

    17 avril 2014, 15:32

    Après la musique, c’est la BD qui se finance grâce aux "édinautes", ces fans de bandes dessinées prêts à y aller de leur propre poche pour financer un album. Et cela peut aller très vite, comme l’illustre le troisième tome de Sara Lone ("Sniper...

  • "Il est temps de faire caca aux toilettes", le clip osé d'UNICEF en Inde

    17 avril 2014, 14:38

    "It's time to take the poo to the loo" ("Il est temps de faire caca aux toilettes"), c'est le refrain d'un clip qui est actuellement diffusé en Inde par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). Un petit film d'animation humoristique, au style...

Société

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute