Les médicaments achetés sur le web dangereux pour la santé

Les médicaments contrefaits peuvent être dangereux pour la santé
Les médicaments contrefaits peuvent être dangereux pour la santé - © rtbf
Rédaction RTBF

Produits amaigrissants, stimulants de l'érection, hormones et autres calmants constituent la majeure partie du trafic illégal de médicaments. 95% de ces substances sont achetées sur des sites internet mais peu de consommateurs mesurent les risques qu’ils prennent en consommant ces produits contrefaits. Reportage à l'aéroport de Liège.

Toutes les nuits, une cinquantaine d'avions-cargo atterrissent sur l'aéroport de Bierset où transitent environ 1900 tonnes de marchandises. S’il est vrai que la douane ne contrôle pas 100% des marchandises, les équipes traquent la contrefaçon de manière très méthodique. Isabelle Kelder, inspecteur aux douanes explique que "les opérateurs ont l’obligation de fournir à la douane toutes les données relatives aux marchandises qui entrent dans l’aéroport". La douance est aussi équipée d'un scanner mobile à rayons x, qui permet de passer en revue de très nombreux colis sans les ouvrir.

Le soir de notre reportage, des médicaments douteux ont été interceptés dont notamment des pilules contre le dysfonctionnement érectile. La provenance de certains colis interpelle les douaniers, et ce soir-là, un colis adressé à un particulier a été interceptés : "il s’agit probablement d’une commande internet", précise Isabelle Kelder.   

Chaque année, dix tonnes de marchandises contrefaites, dont des médicaments, sont détruites à Bierset. Mais la douane prend soin de prévenir  les destinataires de la saisie et de la destruction de leur commande.

Témoignage d’un particulier

Nous avons rencontré un homme qui suite à une maladie, doit suivre un traitement contre les troubles de l'érection.  Il a décidé d’acheter ses pilules sur internet, mais il a reçu une lettre de la douane lui signalant l'illégalité de l'importation. "Avant j’achetais le médicament en pharmacie, mais lorsque j’ai comparé le prix sur internet, j’ai décidé de passer commande", témoigne-t-il. Car les prix pratiqués par ces sites douteux présents sur le web, peuvent diminuer jusqu’à six fois la facture.  

L’analyse de l’Agence Fédérale du Médicament

Roy van Cauwenberghe, inspecteur à l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de santé, a décidé de tracer le site de notre témoin.  Le constat est clair : il s’agit d’un site illicite. "Il est très difficile d’intervenir et de faire fermer ce type de site de vente", explique l’inspecteur.

L’analyse scientifique de qualité du médicament

Notre témoin nous a donné un comprimé que nous avons fait analyser dans un laboratoire qui teste 300 échantillons par an. Le chef de service du WIV-ISP, le docteur Jacques De Beer, confirme que les dosages de certains médicaments contrefaits sont conformes, mais que d’autres ne contiennent tout simplement rien, ou juste un peu de caféine, à la place des substances actives. "On retrouve également des impureté de synthèse en plus grandes quantités ce celles permises", ajoute-t-il.

Après quelques minutes d’analyse du comprimé de notre témoin, nous apprenons que le principe actif est bien présent, qu'il n'y pas d'impureté mais que le médicament est largement surdosé, soit 172,7 % supérieur à l'authentique. Dans ce cas, les effets indésirables, peuvent aussi être nettement plus intenses.

En conclusion, le constat est clair : acheter sur internet, c'est peut-être facile et moins cher, mais c'est illégal et cela peut nuire sérieusement à la santé.

I.L. avec D. Burge


L'actualité en images




+ de vidéos