Aller directement au contenu principal

Le viagra féminin partiellement développé à l'Université de Liège

SOCIETE | Mis à jour le vendredi 16 novembre 2012 à 9h01

  • Tefina, le premier gel intranasal à base de testostérone conçu pour augmenter les orgasmes féminins, a été en partie développé par le laboratoire de pharmacie galénique de l'Université de Liège.

    C'est ce qu'annonce l'ULg jeudi dans un communiqué. Le produit est actuellement en phase de test avant sa commercialisation.

    Le Viagra pour femme s'appelle le Tefina. Il est en phase de test pour le moment et il devrait permettre aux femmes frigides de retrouver l'orgasme. Ici, ce n'est pas une petite pilule bleue mais un gel à introduire dans le nez deux heures avant d'avoir des rapports sexuels.

    Ce gel va libérer dans le corps une importante quantité de testostérone.

    Le but de ce gel, c'est de lutter contre l'anorgasmie féminine, l'absence d'orgasme chez une femme.

    Cela ne veut pas dire qu'elles n'éprouvent aucun plaisir mais tout simplement qu'elles n'atteignent pas l'orgasme, un phénomène qui touche de nombreuses femmes.

    Pourquoi le nez? Parce que "Le nez étant un organe riche en vaisseaux sanguins, il permet une absorption ciblée et rapide de la molécule", explique l'ULg dans son communiqué.

    La société canadienne Trimel Pharmaceuticals, qui va commercialiser le produit, a demandé à l'université liégeoise de mettre au point la composition et la formulation du gel intranasal. "Le procédé de fabrication a également fait l'objet d'études au sein du laboratoire qui est connu pour innover et optimiser des procédés industriels de fabrication des médicaments", précise l'ULg.

    Le Tefina est actuellement en phase de test aux Etats-Unis mais il ne devrait pas être commercialisé avant 5 ans.

    Et comme le viagra, il le sera uniquement sous prescription médicale.

    Benjamin Carlier et Belga


    Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Astérix Ah ! Tiens enfin diront certaines femmes. Mais vraiment pas toutes. La plupart sont basées dans le camp "Il faut bien subir son mari". Question de philosophie en fin de compte. Il est évident que près de 80% des femmes ont encore un très grand chemin à parcourir avant d'arriver à une libération d'elles-mêmes. La faute à qui ? A ces hommes de pouvoir qui ont toujours refusé de leur laisser une voie à la parole.

      16-11-2012 18:21 | Répondre

    • de Emilie Voici ouvert aux commentaires un sujet bien intéressant ! Bien plus que le sort réservé aux palestiniens: pas de commentaire possible sur celui-ci! Je suis bien sûr sensible à la souffrance de mes soeurs, mais...?? Sans doute la préposée aux ciseaux de ce site va-t-elle encore dire qu'elle manque de temps? qu'elle n'avait pas remarqué l'autre sujet?

      16-11-2012 16:24 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Le viagra féminin en partie étudié à l'université de Liège
    « previous

    Le viagra féminin en partie étudié à l'université de Liège

    SONNY TUMBELAKA (AFP)
    next
    • Le viagra féminin en partie étudié à l'université de Liège

      Le viagra féminin en partie étudié à l'université de Liège

    • de Astérix Ah ! Tiens enfin diront certaines femmes. Mais vraiment pas toutes. La plupart sont basées dans le camp "Il faut bien subir son mari". Question de philosophie en fin de compte. Il est évident que près de 80% des femmes ont encore un très grand chemin à parcourir avant d'arriver à une libération d'elles-mêmes. La faute à qui ? A ces hommes de pouvoir qui ont toujours refusé de leur laisser une voie à la parole.

      16-11-2012 18:21 | Répondre

    • de Emilie Voici ouvert aux commentaires un sujet bien intéressant ! Bien plus que le sort réservé aux palestiniens: pas de commentaire possible sur celui-ci! Je suis bien sûr sensible à la souffrance de mes soeurs, mais...?? Sans doute la préposée aux ciseaux de ce site va-t-elle encore dire qu'elle manque de temps? qu'elle n'avait pas remarqué l'autre sujet?

      16-11-2012 16:24 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Société

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute