Aller directement au contenu principal

Le risque d'avoir un cancer de la peau a augmenté de 2000% depuis 1940

SOCIETE | Mis à jour le mardi 27 mars 2012 à 16h43

  • En 1940, un Belge sur 1500 risquait de développer un cancer de la peau. En 2012, ce risque a augmenté de 2000% et est passé à un sur 75. C'est pourquoi il faut informer les gens et organiser des campagnes de prévention ainsi que des dépistages gratuits, a indiqué mardi le Dr Maselis, président d'Euromelanoma Belgique, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

    Une campagne de prévention des cancers de la peau ainsi qu'une semaine de dépistage gratuit vont être organisées dans toute la Belgique. Entre le 7 et le 11 mai 2012, les 200 dermatologues qui participent à l'action d'Euromelanoma pourront être consultés gratuitement.

    La campagne internationale de cette année utilisera la métaphore de la banane, qui tout comme l'homme attrape des taches sur la peau en vieillissant, afin de sensibiliser le grand public.

    Lancée au départ en Belgique en 1999, la campagne Euromelanoma rassemble maintenant 29 pays européens et a pour but de prévenir la population des risques du cancer de la peau.

    Le cancer de la peau est un des cancers les plus faciles à détecter puisqu'il est visible, mais c'est aussi l'un des plus courants. Sa fréquence augmente d'année en année. On estime qu'un européen sur six développera un cancer de la peau durant sa vie. Si les personnes de plus de 50 ans ont plus de risque d'être touchées par la maladie, celle-ci n'épargne aucune tranche d'âge.

    Les dermatologues tirent donc la sonnette d'alarme et incitent les personnes, jeunes et moins jeunes, à se faire dépister rapidement afin de détecter les pigmentations dangereuses avant qu'elles ne deviennent problématiques.

    Les personnes à peau claire, qui passent beaucoup de temps au soleil, qui utilisent les bancs solaires ou qui ont déjà des antécédents familiaux sont considérées comme étant à risque.

    Cette campagne vise également les personnes en contact avec la peau (médecins, coiffeurs, tatoueurs, etc.). "De nombreux professionnels actifs dans la santé et le bien-être regardent leurs patients sans les voir réellement. Le but de la campagne est d'expliquer ce que les gens doivent voir et comment ils doivent regarder", explique le Dr Maselis, président d'Euromelanoma Belgique.

    Pour bénéficier d'un dépistage gratuit, il suffit de s'inscrire sur le site www.euromelanoma.org.

    Les personnes qui feront ce dépistage gratuit devront cependant remplir un questionnaire qui permettra de constituer une grande base de données européenne.


    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Les personnes qui s'exposent beaucoup au soleil, sans protection, et ont un peau claire sont plus à risque
    Image précédente

    Les personnes qui s'exposent beaucoup au soleil, sans protection, et ont un peau claire sont plus à risque

    ARMIN WEIGEL - DOA
    Image suivante
    • Les personnes qui s'exposent beaucoup au soleil, sans protection, et ont un peau claire sont plus à risque

      Les personnes qui s'exposent beaucoup au soleil, sans protection, et ont un peau claire sont plus à risque

Les suggestions du jour

  • Ces promesses d'avant les élections que les politiques n'ont pas tenues

    24 juillet 2014, 12:24

    Jamais avec la N-VA, disait le MR pendant la campagne, alors qu’il négocie actuellement la formation d’un gouvernement fédéral avec le parti nationaliste. "Je resterai à Charleroi", affirmait Paul Magnette, ministre-président wallon. Voici un petit...

  • Bombes sur Gaza: l'implacable réalité des chiffres

    24 juillet 2014, 13:36

    Plus de deux semaines après le début de l'attaque israélienne sur la Bande de Gaza, le bilan humain et matériel côté palestinien ne cesse de s'alourdir. Les chiffres montrent d'une manière crue le lourd tribut payé par les populations civiles. Bref...

  • Conflit à Gaza: "Une impuissance qui se transforme en colère"

    23 juillet 2014, 17:12

    Daniel Fontaine, journaliste à la RTBF, vient de revenir d'Israël ce mercredi après avoir sillonné la région et ses environs quatre jours entiers. S'il ne s'est pas rendu dans la Bande de Gaza, faute de temps, il a pu prendre le pouls. Découvrez son...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute