Aller directement au contenu principal

J'ai rencontré le pape François…

SOCIETE | Mis à jour le samedi 16 mars 2013 à 18h41

  • Notre collègue Françoise Baré a assisté à la première conférence de presse du pape François ce samedi matin à Rome. Le souverain pontife a mis le feu à la salle Paul VI du Vatican. Reportage et impressions.

    Etre dans un moment où l’histoire se fait, c’est un sentiment d’exaltation que l’on ne peut confondre avec aucun autre. Le réveil se fait rapide, le petit déjeuner frugal avec un objectif, l’heure, les secondes et minutes qui coulent qui se précipitent…

    Il faut être là bien en avance pour passer le seuil et entrer dans la salle d’audience. La course, ordinateur à l’épaule, accréditation au cou qui flotte dans le vent frais. Je vais chez le pape aujourd’hui.

    Une file énorme

    Quinze minutes entre les Romains en train de faire leurs courses et les touristes qui, grégaires, suivent un parapluie jaune ou rouge tendu vers le ciel, et voilà les colonnades du Bernin, Place Saint Pierre, une lumière de tableau, se faufiler seule dans la foule dense qui ne rêve que des ors de la basilique.

    5000 journalistes du monde entier accrédités

    5000 journalistes du monde entier accrédités - © Tous droits réservés

    Sur la gauche, l’entrée du Saint Siège, une file énorme, 5000 journalistes du monde entier, des pèlerins, c’est clairement une audience "PP" qui m’attend, une audience "presse pèlerins", plusieurs milliers de personnes en seront.

    Passage au détecteur, les carabiniers fouillent les sacs. Et puis les grilles, une fraction de seconde pour prendre la bonne mesure, oui je passe la frontière, j’entre au Vatican.

     Une salle qui ressemble à un cinéma des années 60

    Une salle qui ressemble à un cinéma des années 60 - © Tous droits réservés

    Au fond de la cour à gauche, une salle qui ressemble à un cinéma des années 60. Les gardes suisses portent des vêtements de feutre délicat. C’est un peu de Moyen-Age qui vous saute aux yeux.

    Une salle Paul VI  énorme

    Et enfin, la salle, aussi énorme qu'une salle de congrès. Des caméras sont déjà installées en rang d’oignons dans le fond; les photographes ont droit à un balcon.

     La pompe et le rituel du Saint Siège façon 2013.

    La pompe et le rituel du Saint Siège façon 2013. - © Tous droits réservés

    Ne dépassent que les téléobjectifs démesurés. La télévision vaticane filme la rencontre retransmise sur écrans géants Place Saint Pierre. NBC, CNN, les Européens, la BBC, ZDF, la Rai, les Australiens, des Philippins, des Canadiens, des Chinois, etc.

    Une organisation sans faille 

    Tout est organisé au millimètre, rien n’est laissé au hasard. La pompe et le rituel du Saint Siège façon 2013.

    Tout le personnel laïque est bien sûr en costume-cravate, toutes les langues du monde surgissent ça et là, des conciliabules, des commentaires.

    Des prêtres en soutane, des religieuses en voile de toutes les teintes et une scène comme au théâtre, décorée d’une sculpture religieuse improbable. La salle respire les années 60-70. Le décor de style après-Vatican 2 a mal vieilli.

    J'ai rencontré le Pape François…

    J'ai rencontré le Pape François… - © Tous droits réservés

    Un Pape sans chichis qui improvise et sort de son texte

    Le pape entre par une petite porte cachée par un rideau ridicule. Et comme dans un concert de rock, des journalistes se lèvent, hurlent "Viva el papa", des "bravissimo", des "Oh !", des "Ah !" et même pétrie de distance, la scène ne manque pas d’émotion.

    Le pape a de la présence, tout de blanc vêtu avec ses pantoufles, sa calotte. Il porte un anneau au doigt. Son pas est lent, son regard balaye l’assemblée, son sourire est comme une seconde nature. Il est permanent et ne semble pas feint. Ses gestes sont amples, lents et mesurés. Il est habité et suscite de l'enthousiasme avant même d’avoir parlé.

    Un journaliste catholique s’exclame à mes côtés: "Il est fantastique, il sera le pape de la transition et pas un figurant de transition."

    "vous avez beaucoup travaillé messieurs et mesdames les journalistes"

    "vous avez beaucoup travaillé messieurs et mesdames les journalistes" - © Tous droits réservés

    Le ton est donné. La salle déjà conquise et loin pourtant d’être acquise. Le discours est écrit sur un beau papier Vélin. François le lit calmement, calé au fond de sa cathèdre, en italien, le langage universel en ce lieu.

    Il s’écarte de son texte: "Vous avez beaucoup travaillé messieurs et mesdames les journalistes", un regard hors des feuilles. Doué pour la communication sans chichis, il met la salle de son côté et provoque un rire quasi général.

    Docte et paternel, il nous demande de nous atteler à parler de l’Eglise comme d’une entité spirituelle et pas politique.

    Mon voisin s’insurge, c’est un journaliste français, je "tique" aussi. Il nous parle de vérité, de beauté… Platon est revenu. Il quitte à nouveau son texte et s’exerce à l’improvisation. "Vorrei una chiesa povera, una chiesa per i poveri. "Une Eglise pauvre et pour les pauvres".

    F. Baré

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • J'ai rencontré le Pape François…
    Image précédente

    J'ai rencontré le Pape François…

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • J'ai rencontré le Pape François…

      J'ai rencontré le Pape François…

    • 5000 journalistes du monde entier accrédités

      5000 journalistes du monde entier accrédités

    •  Une salle qui ressemble à un cinéma des années 60

      Une salle qui ressemble à un cinéma des années 60

    •  La pompe et le rituel du Saint Siège façon 2013.

      La pompe et le rituel du Saint Siège façon 2013.

    • J'ai rencontré le Pape François…

      J'ai rencontré le Pape François…

    • "vous avez beaucoup travaillé messieurs et mesdames les journalistes"

      "vous avez beaucoup travaillé messieurs et mesdames les journalistes"

Les suggestions du jour

  • Soins de santé à la diète: tout ce qui change en 2015, et pour qui

    21 octobre 2014, 14:42

    Maggie De Block les a elle-même qualifiées de "drastiques". Le secteur des soins de santé n’échappe pas aux économies prévues par le gouvernement Michel. En 2015, leur budget sera amputé de 355 millions d’euros. Voici le décryptage des mesures...

  • Le PS lance une campagne anti-MR/N-VA: 130 000 vues mardi soir

    21 octobre 2014, 14:54

    Des demi-pages dans les quotidiens, ornées d'une paire de ciseaux aux sigles du MR et de la N-VA ; le site internet injuste.be et des vidéos anti-gouvernement: qui est derrière tout cela ? Le PS. Combien coûte cette campagne destinée à "informer" les...

  • Transition énergétique: l'île de Sein bientôt 100% verte?

    20 octobre 2014, 15:02

    Réduire l'utilisation d'énergie fossile et privilégier les énergies renouvelables, on appelle cela la transition énergétique. Un projet de loi a été voté sur ce thème en France. Comment consommer moins et mieux? La question se pose partout, en ce...

L'actualité en images

La galaxie Duchâtelet

mardi 21 octobre 2014

Le zapping ciné du mardi

mardi 21 octobre 2014

Zoom sur le vélo en bambou

mardi 21 octobre 2014

La carte d’identité de Total

mardi 21 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Société

Vu sur le web

Dernière Minute