Interpellation au palais: arrêté en flagrant délit, l'avocat tuyautait les dealers

L'arrestation a eu lieu en plein palais de justice. Un avocat soupçonné de violer son secret professionnel au profit des malfaiteurs, et arrêté en flagrant de délit,  l'affaire agite le barreau.

D'après nos informations, les premiers faits remontent à jeudi soir. Cet avocat pénaliste de 36 ans est appelé dans le cadre d'un dossier de trafic de stupéfiants. Il assiste le suspect lors de son audition comme le veut la procédure. Un peu après les enquêteurs se rendent au domicile du suspect pour une perquisition. L'appartement n'est pas vide,  à leur grande surprise,  ils tombent sur le frère du suspect, occupé à "nettoyer" les lieux.

Trahi par Snapchat

Ils saisissent alors le téléphone du frère et  découvrent deux messages envoyés par l’avocat par l'intermédiaire de l'application Snapchat. Dans ses courts messages, l'avocat recommande de faire disparaître des preuves avant l'arrivée de la police.

Si la matérialité des faits se confirme, l’avocat risque une sanction disciplinaire doublée d’une sanction pénale. Il s’agit d’une violation caractérisée du secret professionnel, en collusion avec des tiers dans le cadre d’un trafic de stupéfiants.

L’avocat a été arrêté vendredi midi, il a été longuement entendu. Le parquet devrait demander son placement ou non en détention dans un délai de 24 heures.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir