Aller directement au contenu principal

Fini les camions poubelles, les Anversois gèrent eux-mêmes leurs déchets

SOCIETE | Mis à jour le jeudi 20 février 2014 à 7h49

  • Anvers va vivre une petite révolution... en matière de déchets. Les camions poubelles vont disparaître petit à petit du paysage. Ce sont les citoyens eux-mêmes qui devront se débarrasser de leur poubelles.

    Les 103 camions poubelles oranges qui sillonnent la ville d'Anvers vont progressivement disparaître. Fini le porte à porte. Dès janvier prochain, dans deux quartiers d'Anvers les habitants iront porter leur déchets eux-mêmes à un point de collecte. Il y en aura à terme 230 dans la ville. Mais on peut déjà en voir par endroit. Ces points de collectes se présentent comme un alignement de grandes poubelles rectangulaires avec couvercle. 10 000 familles les utilisent déjà.

    Avantage écologique : moins de camions qui circulent. Autre avantage, il ne faut pas retenir le jour des poubelles. On peut sortir ses déchets quand on veut.

    Mais n'est-ce pas un problème pour les personnes âgées ou à mobilité réduite ? Pas du tout répond l'échevin de l'entretien urbain dans la Gazet van Antwerpen: 70% des habitants auront leur rangée de poubelles à moins de 100 mètres de chez eux, 90% à moins de 150 mètres.

    Un seul bémol : il n'est évidemment pas question par contre d'installer ces points de collectes dans le cœur historique de la ville ou dans les quartiers trop peu peuplés. Là il faudra conserver l'enlèvement avec un camion classique.

    Anina Meeus

    Voir

    Derniers commentaires

    • de louloudeschamp L'article est étonnant, je m'attendais à lire un récit révolutionnaire : il n'en est rien. Il s'agit d'une transformation d'une collecte de porte à porte à points d'apport volontaire. Il reste toujours des camions poubelle et ils n'ont pas besoin d'être repeints ... Les containers évoluant le bras de collecte doit surement être modifié ... On ne parle pas d'économie, pas sûr qu'il y en ait autant que cela. Les tournées sont peut-être un peu plus rapide et encore. De Marseille où je vous écris, ce système fonctionne à peu près. Il ne permet pas d'améliorer énormément les taux de tri des déchets et renvoie la question de la collecte des déchets à la question de la propreté et de l'hygiène (odeurs, rats, bruit, incendie de container). Cela donne plus de possibilité aussi aux fouilleurs de poubelles ... désolé : rien de neuf!!!!

      21-02-2014 17:25 | Répondre

    • de clabin Sjmsb, je crois avoir déjà vu cela il y a plusieurs dizaines d'années dans d'autres pays (Suisse je crois à Faulensee) aussi bien pour les poubelles que pour les boîtes aux lettres des habitants).

      20-02-2014 21:34 | Répondre

    • de lefour roberte désolé ! mais il faut penser aux handicapés , est les personne agées ? tres triste réalité ?? nous verrons bientot la meme chose en wallonie .....

      20-02-2014 15:32 | Répondre

    • de Caroline Et les odeurs? Je n aimerai pas habiter trop près des bacs collecteurs....

      20-02-2014 15:29 | Répondre

    • de dfoucart C'est surtout une stratégie populiste très pernicieuse de la part de Bart de Wever et de la NVA: soit les habitants de ces quartiers souvent populaires comprennent et respectent cette nouvelle formule et BdW pourra se targuer d'avoir fait les économies annoncées, soit - ce qui est vraisemblable - quelques personnes commencent à laisser trainer leurs déchets (par exemple, des personnes à mobilité réduite ou d'autres qui n'auront pas compris le système ou d'autres encore, moins civiques ou considérant que les taxes payées entrainent une obligation de service public) - et l'accumulation de déchets permettra de pointer du doigt une population stigmatisée. Enfin, si le système fonctionne, il permettra de supprimer des emplois qui sont confiés aux moins qualifiés, de les mettre au chômage, et de reporter sur le fédéral la charge d'une partie des fonctionnaires locaux !

      20-02-2014 12:48 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Image d'illustration
    Image précédente

    Image d'illustration

    SISKA GREMMELPREZ - BELGA
    Image suivante
    • Image d'illustration

      Image d'illustration

    • de louloudeschamp L'article est étonnant, je m'attendais à lire un récit révolutionnaire : il n'en est rien. Il s'agit d'une transformation d'une collecte de porte à porte à points d'apport volontaire. Il reste toujours des camions poubelle et ils n'ont pas besoin d'être repeints ... Les containers évoluant le bras de collecte doit surement être modifié ... On ne parle pas d'économie, pas sûr qu'il y en ait autant que cela. Les tournées sont peut-être un peu plus rapide et encore. De Marseille où je vous écris, ce système fonctionne à peu près. Il ne permet pas d'améliorer énormément les taux de tri des déchets et renvoie la question de la collecte des déchets à la question de la propreté et de l'hygiène (odeurs, rats, bruit, incendie de container). Cela donne plus de possibilité aussi aux fouilleurs de poubelles ... désolé : rien de neuf!!!!

      21-02-2014 17:25 | Répondre

    • de clabin Sjmsb, je crois avoir déjà vu cela il y a plusieurs dizaines d'années dans d'autres pays (Suisse je crois à Faulensee) aussi bien pour les poubelles que pour les boîtes aux lettres des habitants).

      20-02-2014 21:34 | Répondre

    • de lefour roberte désolé ! mais il faut penser aux handicapés , est les personne agées ? tres triste réalité ?? nous verrons bientot la meme chose en wallonie .....

      20-02-2014 15:32 | Répondre

    • de Caroline Et les odeurs? Je n aimerai pas habiter trop près des bacs collecteurs....

      20-02-2014 15:29 | Répondre

    • de dfoucart C'est surtout une stratégie populiste très pernicieuse de la part de Bart de Wever et de la NVA: soit les habitants de ces quartiers souvent populaires comprennent et respectent cette nouvelle formule et BdW pourra se targuer d'avoir fait les économies annoncées, soit - ce qui est vraisemblable - quelques personnes commencent à laisser trainer leurs déchets (par exemple, des personnes à mobilité réduite ou d'autres qui n'auront pas compris le système ou d'autres encore, moins civiques ou considérant que les taxes payées entrainent une obligation de service public) - et l'accumulation de déchets permettra de pointer du doigt une population stigmatisée. Enfin, si le système fonctionne, il permettra de supprimer des emplois qui sont confiés aux moins qualifiés, de les mettre au chômage, et de reporter sur le fédéral la charge d'une partie des fonctionnaires locaux !

      20-02-2014 12:48 | Répondre

    • de pyramidanne très bien dit Monsieur ou Mme Foucart

      20-02-2014 13:38 | Répondre

    • de jacky8 bart de wever est très calculateur

      21-02-2014 11:04 | Répondre

    • de ygab Les sacs payants, les conteneurs à puce sont des moyens de nous encourager à générer moins d'immondices. Le système proposé à Anvers me semble être la porte ouverte à toutes les dérives : augmentation du volume des déchets mais aussi absence de tri, voire dépôt illicites. Et on trouve ça écologique ???

      20-02-2014 12:34 | Répondre

    • de avero Ils sont fous ces Anversois!

      20-02-2014 12:19 | Répondre

    • de Tom c'est pas nouveau :-) ca devient juste légal !

      20-02-2014 14:15 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Liège : une "Seconde Peau" pour les familles en difficulté

    21 décembre 2014, 11:51

    C'est à Liège que se trouvent les locaux de "Seconde Peau-Apalem", ce projet fait partie des 33 associations qui ont été aidées l'an dernier par Viva for Life. L'objectif de cette campagne est d'améliorer les conditions de vie des bébés et des...

  • Meurtre d'un ancien facteur à Onhaye: un casse-tête juridique inédit

    20 décembre 2014, 11:38

    Douze ans d’enquête et de procédure n’ont pas encore permis à la justice de faire la lumière sur la mort de José Dejimbe, un facteur retraité d’Onhaye retrouvé agonisant à son domicile en mars 2003. Deux jeunes sont soupçonnés (un troisième...

  • Dix ans après le tsunami: Pôd et Ching, deux vies thaïs bouleversées

    20 décembre 2014, 07:05

    Pôd et Ching étaient des amis de longue date. En 2002, ils ouvraient ensemble, avec un troisième comparse, sur la plage, devant le complexe Blue Village, essentiellement constitué de bungalows typiques, un bar et un restaurant familial. Le tsunami de...

L'actualité en images

JT 19h30

dimanche 21 décembre 2014

Polémique autour des vacances du Roi

dimanche 21 décembre 2014

Le solstice d'hiver

dimanche 21 décembre 2014

L'empire Franco Dragone

dimanche 21 décembre 2014

2 policiers tués aux USA

dimanche 21 décembre 2014

Fukushima : rénovation de la centrale

dimanche 21 décembre 2014

Derniers achats de Noël avant le rush

dimanche 21 décembre 2014

Faire du ski sur un terril

dimanche 21 décembre 2014

Départ B-fast vers la Guinée

samedi 20 décembre 2014

L'Ourthe en phase de pré alerte

samedi 20 décembre 2014

Réforme fiscale de Reynders

samedi 20 décembre 2014

Viva For Life

samedi 20 décembre 2014

Journal des sports

dimanche 21 décembre 2014

Météo aujourd'hui

dimanche 21 décembre 2014

JT 13h

dimanche 21 décembre 2014

Météo 13h30

dimanche 21 décembre 2014

Faire du ski sur un terril

dimanche 21 décembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute