Famine en Afrique: le Canada alloue 120 millions de dollars

La participation du Canada "aidera à apporter une aide vitale aux populations touchées par la crise dans ces pays" et plus particulièrement les enfants, a indiqué le ministère.
La participation du Canada "aidera à apporter une aide vitale aux populations touchées par la crise dans ces pays" et plus particulièrement les enfants, a indiqué le ministère. - © ALBERT GONZALEZ FARRAN - AFP

Le gouvernement canadien a alloué vendredi une aide de 120 millions de dollars canadiens (84 millions d'euros) "pour répondre aux besoins des populations touchées" par la crise alimentaire au Nigeria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen.

"La situation s'est détériorée au point de devenir une tragédie humaine, où plus de 20 millions de personnes font face à une insécurité alimentaire extrême", a estimé Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international. Les trois pays africains et le Yémen, en proie à des conflits armés, ont été identifiés par les Nations unies comme nécessitant une mobilisation urgente de la communauté internationale pour lever 4,4 milliards de dollars d'ici juillet pour "éviter une catastrophe".

La participation du Canada "aidera à apporter une aide vitale aux populations touchées par la crise dans ces pays" et plus particulièrement les enfants, a indiqué le ministère. "Nous demandons fermement à tous les acteurs des pays touchés de faciliter l'accès humanitaire afin que l'aide parvienne aux personnes qui en ont le plus besoin", a ajouté Mme Bibeau. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé les pays riches à une mobilisation face à la sévère sécheresse dans l'Est de l'Afrique. En Somalie, l'Organisation mondiale de la santé a estimé le besoin d'une aide d'urgence pour la moitié de la population somalienne, soit environ 6,2 millions de personnes, et dont près de trois millions souffrent de la faim.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir