Aller directement au contenu principal

Empêcher les hopitaux de refuser les patients défavorisés

SOCIETE | Mis à jour le mercredi 22 mai 2013 à 8h55

  • Des hôpitaux refuseraient de soigner des patients par crainte qu’ils ne puissent pas payer la facture. Des médecins ou des dentistes chercheraient aussi à écarter des patients défavorisés. C’est ce que dénoncent deux parlementaires SPA qui parlent même de " listes noires " de patients refusés. Léona et Maya Detiège veulent interdire toute sélection des malades sur base de leurs moyens financiers. Elles ont déposé des propositions de loi en ce sens.

    "On ne prend pas en charge ce type d'opération", ou "les délais d'attente sont longs": voilà le genre d'arguments qui seraient donnés à des patients pour les convaincre de s'adresser plutôt à d'autres hôpitaux; des patients défavorisés qui n'auraient pas les moyens de payer des soins.

    Certains hôpitaux établissent même des listes: "C'est connu dans les hôpitaux, qu'il y a des listes qui existent pour dire voilà, on ne les accepte pas", explique la sénatrice Léona Detiège (sp.a).

    Il ne s'agit pas de cas d'urgence, qui sont toujours pris en charge, mais des patients qui se présentent pour d'autres soins, les patients sont réorientés vers des hôpitaux qui, à défaut de faire une sélection, font face, eux, à un afflux de malades. "Ces hôpitaux de CPAS, des grands hôpitaux, etc, sont surchargés, du fait qu'ils reçoivent quand même les gens", ajoute la sénatrice.

    Les milieux hospitaliers ne sont pas les seuls visés: des généralistes sélectionneraient également leur patientèle. Mais "il s'agit aussi bien de médecins, de dentistes, de pharmaciens", ajoute Léona Detiège.

    Une proposition de loi a été déposée pour interdire tout refus de patients sur base de ses moyens financiers ; une autre pour interdire le versement d'avance, avant une hospitalisation. Le montant de ces avances sont, en effet, parfois très importants. "On a vu par des enquêtes qu'on demande quand même entre 300 euros et 1000, même jusque 1300 euros comme avance", dénonce la sénatrice.

    Une récente étude de l'Institut de Santé publique montrait que près de 14% des Belges avaient dû reporter des soins pour motifs financiers notamment parce qu'ils ne sont pas en mesure de payer ces avances.

     

    R. Cornet, avec WF

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Citoyen Comment se fait-il que ce pays soit si et véritablement fasc iste dans quasi toutes ses pratiques? (Médecine, études, boulot, logement, maison, rue, etc..) Bientôt, l'euthanasie pour tous (en préparation, et c'est une mesure cyniquement économique)! Les gens? On ne les entend pas! Ont-ils une conscience? De leur existence et leur d r o i t à vivre dans la décence et la dignité? NON. Mentalité d'esclave et de complexés absolus.

      24-05-2013 02:31 | Répondre

    • de Citoyen Comment se fait-il que les belges se soumettent à ce genre de pratique, par ailleurs contraire à la Constitution, au Pacte de 1966, à la Déclaration des Droits de l'Homme etc, etc... (infraction grave à toutes sortes de Lois Fondamentales d'un VERITABLE Etat de Droit), et particulièrement de 'NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER" , bref à des pratiques psychopathes? Comment se fait-il que les Belges, qui payent le plus d'impôts et cotisations au monde, se soumettent comme de véritables crétins embobinés par une propagande lapidaire de plus de 50 ans? Comment se fait-il qu'ils acceptent ce genre de pratiques alors qu'ils ont financé les études des médecins, pharmaciens et autres par leurs IMPOTS? Les Belges n'exigent jamais leurs droits? Comment se fait-il qu'ils soient de véritables ilotes DANS LEUR TETE? Comment se fait-il qu'ils aient les retraites (pensions) les PLUS BASSES ET NE BOUGENT JAMAIS? Comment se fait-l qu'ils soient SI complexés?SI soumis?

      24-05-2013 02:26 | Répondre

    • de a WEST moi ici à Douala, il m'a été demandé 1.000.000 F cfa d'avance soit 1.500 € pour soigner une crise de paludisme! ! !

      23-05-2013 14:39 | Répondre

    • de oops A Bruxelles, les hôpitaux publics sont devenus des "dispensaires bas de gamme" à force de pratiquer la médecine "humaniste". En clair, comme nombreux Bruxellois, je vais me soigner hors de Bruxelles pour trouver qualité et prix abordables, je suis saturé du spectacle minable des hôpitaux Marrakech-Kinshasa depuis 20 ans déjà ( merci de publier mon commentaire, la politique de l'autruche a assez duré). A Bruxelles, tout est prétexte pour niveler par le bas... on voit le résultat. Pour éviter pareille déchéance, que proposent ces lumières du SPA ? démagogie et irresponsabilité, la gauche est-elle encore capable d'autre chose ?

      22-05-2013 20:12 | Répondre

    • de LE BELGE Arrêter de dire des bêtises je me suis fait opéré d'un cancer au rein et on ne m'a demandé que 50 euros d'acompte et encore si je les payais pas il m'étais facturé. Le total de mon opération a couté 3000€ et j'ai payé au total 700€ le reste c'est là mutuel qui l'a payée on est encore bien loti parmi les soins de santé en Belgique maintenant je comprends qu'il refuse de soigner certains S.D.F sans ressource et sans papier qui vienne tous les jours à l'hôpital sans être malade pour avoir de la nourriture et un toit au-dessus de la tête l'hôpital ce n'est pas le gouvernement ni le CPAS c'est à eux de faire quelque chose pour aider ces gens au lieu d'instaurer plus d'austérité auprès des jeune et moins jeune. D'ailleurs un grand merci au docteur qui ma sauver et aux infirmières sexy qui m'ont soigné et dorloté pendant mon séjour que de bon souvenir c'est infirmière je suis en pleine forme maintenant il y a plus de cancer (rire)

      22-05-2013 18:45 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • L'entrée des hopitaux est parfois refusée aux patients plus défavorisés
    « previous

    L'entrée des hopitaux est parfois refusée aux patients plus défavorisés

    Belga/JORGE DIRKX
    next
    • L'entrée des hopitaux est parfois refusée aux patients plus défavorisés

      L'entrée des hopitaux est parfois refusée aux patients plus défavorisés

    • de Citoyen Comment se fait-il que ce pays soit si et véritablement fasc iste dans quasi toutes ses pratiques? (Médecine, études, boulot, logement, maison, rue, etc..) Bientôt, l'euthanasie pour tous (en préparation, et c'est une mesure cyniquement économique)! Les gens? On ne les entend pas! Ont-ils une conscience? De leur existence et leur d r o i t à vivre dans la décence et la dignité? NON. Mentalité d'esclave et de complexés absolus.

      24-05-2013 02:31 | Répondre

    • de Citoyen Comment se fait-il que les belges se soumettent à ce genre de pratique, par ailleurs contraire à la Constitution, au Pacte de 1966, à la Déclaration des Droits de l'Homme etc, etc... (infraction grave à toutes sortes de Lois Fondamentales d'un VERITABLE Etat de Droit), et particulièrement de 'NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER" , bref à des pratiques psychopathes? Comment se fait-il que les Belges, qui payent le plus d'impôts et cotisations au monde, se soumettent comme de véritables crétins embobinés par une propagande lapidaire de plus de 50 ans? Comment se fait-il qu'ils acceptent ce genre de pratiques alors qu'ils ont financé les études des médecins, pharmaciens et autres par leurs IMPOTS? Les Belges n'exigent jamais leurs droits? Comment se fait-il qu'ils soient de véritables ilotes DANS LEUR TETE? Comment se fait-il qu'ils aient les retraites (pensions) les PLUS BASSES ET NE BOUGENT JAMAIS? Comment se fait-l qu'ils soient SI complexés?SI soumis?

      24-05-2013 02:26 | Répondre

    • de a WEST moi ici à Douala, il m'a été demandé 1.000.000 F cfa d'avance soit 1.500 € pour soigner une crise de paludisme! ! !

      23-05-2013 14:39 | Répondre

    • de oops A Bruxelles, les hôpitaux publics sont devenus des "dispensaires bas de gamme" à force de pratiquer la médecine "humaniste". En clair, comme nombreux Bruxellois, je vais me soigner hors de Bruxelles pour trouver qualité et prix abordables, je suis saturé du spectacle minable des hôpitaux Marrakech-Kinshasa depuis 20 ans déjà ( merci de publier mon commentaire, la politique de l'autruche a assez duré). A Bruxelles, tout est prétexte pour niveler par le bas... on voit le résultat. Pour éviter pareille déchéance, que proposent ces lumières du SPA ? démagogie et irresponsabilité, la gauche est-elle encore capable d'autre chose ?

      22-05-2013 20:12 | Répondre

    • de LE BELGE Arrêter de dire des bêtises je me suis fait opéré d'un cancer au rein et on ne m'a demandé que 50 euros d'acompte et encore si je les payais pas il m'étais facturé. Le total de mon opération a couté 3000€ et j'ai payé au total 700€ le reste c'est là mutuel qui l'a payée on est encore bien loti parmi les soins de santé en Belgique maintenant je comprends qu'il refuse de soigner certains S.D.F sans ressource et sans papier qui vienne tous les jours à l'hôpital sans être malade pour avoir de la nourriture et un toit au-dessus de la tête l'hôpital ce n'est pas le gouvernement ni le CPAS c'est à eux de faire quelque chose pour aider ces gens au lieu d'instaurer plus d'austérité auprès des jeune et moins jeune. D'ailleurs un grand merci au docteur qui ma sauver et aux infirmières sexy qui m'ont soigné et dorloté pendant mon séjour que de bon souvenir c'est infirmière je suis en pleine forme maintenant il y a plus de cancer (rire)

      22-05-2013 18:45 | Répondre

    • de Renaud "Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade." de Francis Blanche

      22-05-2013 17:12 | Répondre

    • de Serge Si le médecin généraliste n'est pas payé , qui payera sa secrétaire,son loyer,ses fournisseurs....?La S.P.A ?

      22-05-2013 16:22 | Répondre

    • de Louise Suis d'accord mais le patient il a aussi des frais mensuels.... on tourne en rond !

      23-05-2013 10:41 | Répondre

    • de Alexandre Il ne mettre tout le monde médical dans le même sac.Le problème des Pharmaciens vient essentiellement des CPAS qui ne veulent pas payer leurs factures.Je suis moi-même Pharmacien à Charleroi,j'ai des factures du mois de Janvier qui ne me sont toujours pas payées.A un certain moment,on doit dire stop .Ces hommes politiques doivent aussi prendre leurs responsabilités.C'est trop facile de dire que c'est la faute aux autres.

      22-05-2013 14:14 | Répondre

    • de Pierre J'ai soigné une carie dentaire hier et cela m'a couté 224 euros.... dont 50% seront remboursé par la mutuelle. Je comprend que beaucoup ne se soigne plus, c'est un luxe!

      22-05-2013 14:10 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

Société

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute