Dutroux: des victimes en colère vont devant la Cour des droits de l'homme

Illustration (photo d'archives): Dutroux: des victimes en colère vont devant la Cour des droits de l'homme
2 images
Illustration (photo d'archives): Dutroux: des victimes en colère vont devant la Cour des droits de l'homme - Belga
Belga News

Plusieurs victimes de Marc Dutroux attaquent la Belgique devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Jean-Denis Lejeune, Laetitia Delhez et sa mère refusent également de se présenter au TAP le tribunal de l'application des peines ce lundi.

Laetitia Delhez, sa maman Patricia Martin et Jean-Denis Lejeune, le papa de Julie, visent plus particulièrement la procédure de libération conditionnelle devant le tribunal de l'application des peines. Ces victimes contestent l'absence de débat contradictoire dans la procédure devant le tribunal de l'application des peines.

Elles demandent à la Cour européenne des droits de l'homme de statuer sur une éventuelle violation des articles 6 (droit à un procès équitable) et 13 (droit à un recours effectif) de la Convention européenne des droits de l'homme, comme l'explique dans l'onglet audio ci-contre Georges-Henri Bauthier, l'avocat des trois victimes, au micro de Benjamin Carlier.

Laetitia Delhez, sa maman et Jean-Denis Lejeune n'assisteront pas lundi à l'audience du tribunal de l'application des peines de Bruxelles qui doit statuer sur la demande de libération conditionnelle introduite par Marc Dutroux. 

RTBF


Publicité

L'actualité en images




+ de vidéos