Comment Elio Di Rupo traite-t-il tout son courrier ?

Comment Elio Di Rupo gère-t-il tout son courrier ?
Comment Elio Di Rupo gère-t-il tout son courrier ? - RTBF
Rédaction RTBF

Chaque mois, le Premier ministre reçoit plusieurs milliers de lettres et messages virtuels. Comment ses services gèrent-ils cet afflux ?

Parmi le millier de courriers qu’Elio Di Rupo reçoit chaque semaine, on trouve parfois de petits colis de gens bien intentionnés qui voudraient par exemple le voir améliorer voire changer de style. Dans les paquets de la Poste, on trouve par exemple des cravates ou de nouveaux nœuds papillon pour changer ses tenues.

Dans les nombreuses lettres qu’il reçoit, des centaines parlent, comme celles de Kevin et Frédéric lues récemment à la Chambre, des difficultés que de nombreux citoyens rencontrent pour s’en sortir financièrement chaque mois.

"J’ai un service qui s’occupe de la réception et de la lecture de ces lettres, et j’ai l’occasion d’en lire quelques dizaines chaque semaine", explique Elio Di Rupo.

Mais il n'y a pas que le courrier papier. Le Premier ministre est un homme moderne qui, à travers ses équipes, a une très forte activité sur les réseaux sociaux. Facebook par exemple, permet d'entrer très facilement en contact avec le Premier. C'est ainsi que plus de 1500 messages électroniques affluent également chaque semaine.

Quoi qu’il en soit, l’ensemble du courrier réceptionné est lu, qu’il soit papier ou virtuel, et une réponse est systématique.

Si l’on ajoute à cela, les nombreux messages reçus également sur le site "Premier.be", on totalise près de 4000 messages reçus chaque mois par Elio Di Rupo.

Selon le 16 rue de la Loi, il s’agit là d’une bonne manière de sentir le pouls de la population.

I.L. avec H. Messoudi


Publicité

L'actualité en images




+ de vidéos