Le conducteur du métro attaqué à Maelbeek: "J'ai fait ce que j'avais à faire"

Les premières minutes après l'attentat à la station de métro Maelbeek.
Les premières minutes après l'attentat à la station de métro Maelbeek. - © Belga

Christian Delhasse est le conducteur de la rame du métro attaquée ce mardi matin à Maelbeek. Il est 9 h 15 lorsqu'une bombe explose. Nous sommes sur la ligne 1-5, le métro redémarre en direction d'Arts-Loi lorsque l'horreur survient. Le conducteur stoppe immédiatement son convoi composé de quatre voitures. Il pense d'abord à un incident technique mais rapidement, il se rend compte que c'est bien plus grave. Christian n'est pas blessé et porte immédiatement secours aux victimes.

"J'ai fait ce que j'avais à faire", explique Christian Delhasse à la RTBF. "Je n'ai rien eu, aucune blessure. J'ai immédiatement respecté les procédures en vigueur, c'est tout ce que je peux vous dire." Sous le choc psychologiquement, Christian, habitant Bruxelles, l'est fortement. "Voir des corps au sol, ça marque." Ce sont ces quelques mots qu'a accepté de nous livrer l'agent de la Stib.

En tout cas, pour Omar Boujida, permanent STIB CGSP, Christian Delhasse a eu clairement "un comportement exemplaire. Il a fait preuve d'un sang-froid incomparable. Il a évacué et aidé des voyageurs, dès les premières secondes." Le personnel de la STIB dans son ensemble salue la manière dont leur collègue a agi.

"Tout OK avec moi"

En milieu d'après-midi, pour rassurer ses proches, Christian Delhasse écrivait sur Facebook: "Pour tout le monde, merci pour vos appels, Papy va bien. Tout OK avec moi".

La STIB, pour rappel, compte environ 7000 travailleurs. Rares sont les Bruxellois qui n'ont pas un ami, une connaissance ou un membre de leur famille qui travaille à la société des transports en commun de la capitale. Du coup, beaucoup se sont empressés de réclamer des informations au Stibien ou à la Stibienne de leur entourage. En raison de la saturation des réseaux de téléphonie mobile, c'est souvent sur les réseaux sociaux que les bonnes nouvelles sont arrivées. A l'image de ce message de Christian Delhasse.

Malgré le choc psychologique, le conducteur a repris le travail ce mercredi.

L'attentat à la station de métro Maelbeek a fait vingt morts et une centaine de blessés.