Aller directement au contenu principal

Christian De Valkeneer désigné procureur général de Liège

SOCIETE | Mis à jour le vendredi 3 février 2012 à 21h31

  • Christian De Valkeneer, l'actuel procureur du Roi de Charleroi, devrait succèder à Cédric Visart de Bocarmé pour un mandat de 5 ans.

    Christian De Valkeneer va plus que probablement devenir Procureur  général de Liège. C'est son nom qui a été retenu par le Conseil supérieur de la magistrature, ce vendredi et qui sera proposé à la signature de la ministre de la justice. Elle peut encore refuser. Mais elle doit alors motiver sa décision.

    Christian De Valkeneer est l'homme qui au parquet de Charleroi a dirigé les enquêtes sur les affaires politiques. Cette nomination suit celle de la juge d'instruction France Baeckeland qui avait été désignée il y a deux semaines à la cour d'appel de Liège, un poste pour lequel elle avait postulé puisqu'elle était en fin de mandat à Charleroi. France Baeckeland avait écrit les grandes pages des affaires carolos.

    La carrière du procureur au noeud papillon

    Deux autres candidats prétendaient à la fonction: Serge Lipszyc, procureur du Roi d'Arlon et ancien magistrat à l'auditorat du travail de Liège, et Paul Catrice, substitut du procureur général de Liège, spécialisé dans les affaires financières. "Les trois candidats ont été auditionnés par la Commission de nomination et de désignation du CSJ. Ils ont eu l'occasion de défendre leur plan de gestion pour le parquet général de Liège, et ce, à la veille d'une réforme importante du paysage judiciaire", indique le Conseil supérieur de la Justice dans un communiqué de presse.

    Après sept années passées à Charleroi, Christian De Valkeneer s'envolera prochainement pour le parquet général de Liège, complétant ainsi un CV déjà étoffé. En terre carolorégienne, il aura initié le traitement des grands scandales politico-financiers et combattu une criminalité omniprésente. Le tout en restant disponible pour ses subordonnés et les médias.

    Au terme de son mandat de sept ans, le Procureur du Roi de Charleroi, Christian De Valkeneer quittera donc le Pays Noir pour s'installer au poste de Procureur général de Liège, suivant ainsi le même cheminement géographique que la juge d'instruction France Baeckeland, appelée à siéger à la Cour d'appel liégeoise.

    Originaire de la capitale où il vit toujours, le "Procureur au nœud papillon" dispose d'un curriculum vitae particulièrement touffu. D'abord substitut à Bruxelles, il devient collaborateur du Premier ministre Wilfried Martens avant d'expérimenter la magistrature assise, en présidant une chambre correctionnelle bruxelloise. Nommé juge d'instruction en 1997, il se spécialise dans les techniques particulière et la lutte anti-terroriste, menant notamment à l'arrestation de 8 membres du GIA, dont le Français Farid Melouk.

    Fort de cette expérience, il s'installe comme Procureur du Roi à Charleroi en 2005 où il succède à Thierry Marchandise. Il se retrouve immédiatement plongé dans les affaires politico-judiciaires. Après la Carolorégienne viendront les dossiers ICDI, Carolo-bis, De Clercq, Ville de Charleroi et bien entendu, les inculpations de Jean-Claude Van Cauwenberghe pour le hall omnisports de Beaumont et, plus récemment, dans l'affaire Sodexo.

    Cet afflux d'enquêtes avait nécessité une réorganisation du parquet, ainsi qu'un renfort de policiers fédéraux, submergés par le travail. Or, dans le même temps, la criminalité connaissait une recrudescence dans la région de Charleroi, avec l'apparition d'un nouveau phénomène: le tiger-kidnapping. Le plan "Charle Quint", issu de la collaboration des piliers judiciaires et policiers, fut alors mis en place pour contrer cette hausse. Les statistiques actuelles démontrent une réussite partielle.

    Veillant à la bonne continuité des dossiers importants, le Procureur du Roi de Charleroi se chargeait personnellement des affaires impliquant des policiers ou autres administrateurs de la Justice. Il conservait également un oeil avisé sur les matières liées au terrorisme.

    Respecté et apprécié par ses subordonnés, Christian De Valkeneer s'est parfaitement intégré au cosmos carolorégien. Nombreux sont ceux qui l'auront aperçu pédaler à travers la ville sur son vélo pliable pour rejoindre la gare de Charleroi-Sud. Disponible, ouvert aux médias, l'homme de loi est aussi l'auteur de nombreux ouvrages.

    Christian De Valkeneer laissera derrière lui un parquet de Charleroi considéré comme fonctionnel et performant.

    RTBF avec Belga

  • « previous

    Ch. De Valkeneer va à Liège

    next
    • Cliquez pour visionner

      Ch. De Valkeneer va à Liège

  • Christian De Valkeneer arrive à Liège.
    « previous

    Christian De Valkeneer arrive à Liège.

    Christian De Valkeneer
    next
    • Christian De Valkeneer arrive à Liège.

      Christian De Valkeneer arrive à Liège.

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Société

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute