Piratage chez Mensura: les hackers ont publié les données confidentielles

Chantage à Mensura: les hackers ont publié les données confidentielles
Chantage à Mensura: les hackers ont publié les données confidentielles - © Tous droits réservés

Retrouver son bilan de santé et ses problèmes avec son boss sur internet c'est ce qui arrive aujourd'hui à des centaines de travailleurs. Les données qui les concernent ont été piratées. Des hackers ont réussi à télécharger toutes ces informations sur le site internet de Mensura, un service de médecine du travail qui a également un département qui contrôle l'absentéisme des travailleurs.

Une base de données externe du service de contrôle Mensura Absentéisme avait été victime de piratage informatique la semaine dernière, a confirmé Pieter Van Aerschot, directeur général de Mensura.

"Un formulaire de contrôle externe en ligne a été hacké la semaine dernière. Nous l'avons directement mis hors-ligne avant de le réactiver. Nous avons introduit une plainte auprès de la Federal Computer Crime Unit (FCCU)", avait-il expliqué.

C'est vraiment un piratage de grande ampleur puisque c'est toute la base de données de Mensura qui a été téléchargée par les pirates informatiques.
Une base qui comportait 10 000 données. Et ces données se retrouvent aujourd'hui sur internet, à la disposition de tous les internautes.

Les données concernent plus de 500 employeurs et plus de 1000 travailleurs, nous a indiqué Herman Fonck, responsable du service entreprise à la CSC.

Avant de publier toutes ces données, les pirates informatiques ont essayé de faire chanter Mensura. Ils ont réclamé 50 000 euros. Mais Mensura n'a pas cédé au chantage. Les hackers sont alors passés à l'action et ont publié ces données, parfois très confidentielles.

"On dit par exemple qu'il y a des conflits au boulot, que son évaluation est mauvaise, qu'on le soupçonne de ne pas être malade... C'est parfois très gênant à lire", explique Herman Fonck.

Les syndicats ont bien demandé aux moteurs de recherche Google et Yahoo! de retirer les informations. Ce qu'ils ont fait... mais cela ne change pas grand-chose au problème car ces données reviennent sans cesse.

Chaque fois que les pirates publient de nouveau ces bases de données sur l'un ou l'autre site, elles réapparaissent dans les moteurs de recherche.

A l'heure qu'il est, quelque 400 personnes auraient téléchargé le fichier piraté. 

Les syndicats regrettent que Mensura se soit contenté de prévenir les employeurs et pas l'ensemble des travailleurs concernés par ce vols de données. Ils espèrent que les travailleurs seront dédommagés.

Une enquête est évidemment en cours.

RTBF

 

 


L'actualité en images