Attentats de Bruxelles: le terroriste du métro Maelbeek s'est trompé de sens avant d'agir

Dans les jours qui précèdent le 22 mars, les terroristes sentent que l’étau se resserrent autour d’eux. Ils décident de frapper Bruxelles. Tout s'organise dans la précipitation. L'auteur de l'attentat dans le métro ne semble pas avoir repéré son trajet avant d’agir. Il a d'abord voyagé dans la mauvaise direction, avant de faire demi-tour. C'est une information RTBF-VRT.

A 8h50, le matin du 22 mars, Khalid El Bakraoui entre dans la station de métro Pétillon. Il descend sur le quai, en direction d’Hermann Debroux. Deux minutes plus tard, le métro arrive.

Après 3 stations, Khalid El Bakraoui se rend compte qu’il se dirige vers le sud de Bruxelles, pas vers le centre. A l’arrêt Beaulieu, il sort. Sa bombe est toujours sur son dos. Il change de quai et repart dans l’autre direction.

A 8h59, il remonte dans le métro et reste debout dans la rame. Il doit replacer à plusieurs reprises son sac, qui semble très lourd.

Il est clair que Khalid El Bakraoui s’est baladé un certain temps dans le métro

Le procureur fédéral refuse de commenter en détail nos informations. Mais pour lui, "il est clair que Khalid El Bakraoui s’est baladé un certain temps dans le métro. Et à un certain moment, il décide de déclencher son mécanisme. Pourquoi à cette station là et pas une autre ?", s’interroge Frédéric Van Leeuw. "Je pense qu’il voulait cibler le quartier européen."

Le terroriste a donc voyagé pendant 20 minutes dans le réseau. A 9h09, le métro arrive à Maelbeek. Khalid El Bakraoui bouscule un musicien, et sort de la rame dans laquelle il voyageait depuis dix minutes. Il marche sur le quai. Et remonte dans la voiture 2.

7 secondes plus tard, à 9h11, les portes se referment. Le métro démarre, une explosion se produit. 16 personnes sont tuées. Des dizaines sont blessées.

Emission spéciale ce mercredi

Retrouvez plus de détails sur ce dossier ce mercredi soir à 20h sur La Une à l'occasion de notre émission spéciale "Belgique, frappée au cœur". La rédaction du journal télévisé vous donne rendez-vous dans plusieurs lieux clés, comme l’aéroport de Bruxelles, avec des invités et des reportages. Avec une question centrale : comment Bruxelles est-elle devenue la cible des terroristes?

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir