Aller directement au contenu principal

Alcool au volant: les Belges parmi les mauvais élèves européens

SOCIETE | Mis à jour le vendredi 9 novembre 2012 à 6h47

  • Les conducteurs belges sont parmi les mauvais élèves européens en matière de vitesse et de conduite sous l'emprise de l'alcool, selon une étude sur les attitudes et opinions sur la sécurité routière en Europe (Sartre 4) réalisée en 2010 dans 19 pays, peut-on lire vendredi dans les quotidiens Le Soir et De Morgen.

    La dernière étude de cette ampleur datait de 2002 et les choses se sont améliorées depuis, les conducteurs européens apprennent à mieux éviter les risques, indique le journal Le Soir.

    Mais la Belgique reste un élève très moyen de la classe européenne, avec l'alcool et la vitesse comme points noirs sur nos routes. Trop de violations des règles, impression erronée de maîtrise, trop faible sentiment de risquer un contrôle, ... les conducteurs belges sont trop nombreux à avoir un comportement dangereux, mais aussi à en minimiser les risques.

    Ainsi, 51% des Belges interrogés approuvent que la plupart de leurs amis commettent un excès de vitesse de plus de 20 km/h dans un quartier résidentiel (contre 38% des Européens) et ils sont un sur quatre à penser que cela n'accroît pas le risque d'accident.

    En matière d'alcool au volant, 26% des conducteurs belges interrogés ont avoué avoir pris le volant, au cours du mois écoulé, avec une concentration d'alcool dans le sang supérieure à la limite légale (contre 15% pour la moyenne européenne).

    La Belgique compte également le plus grand nombre d'automobilistes qui pensent que l'on peut prendre le volant après avoir bu à condition d'être prudent (17,5% contre 8% pour les autres pays européens).

    Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Aymon Pognon Ce matin, dans une zône 50km, avec un double virage en s, un automobiliste qui dans le second virage s'est déporté sur sa gauche, fauchant les piquets délimitant le trottoir. Vitesse excessive incontrôlable par la quidam que je suis. Maîtrise difficilement son véhicule, me frôle et s'encastre dans le mur. Saoul comme pas deux. Je n'oserais l'affirmer car c'est uns sommité communale et je risquerai d'être désavoué par l'entourage présent. On m'a prévenu que j'exagérais comme toujours, alors que je connais pas les témoins. Alors, faut-il s'étonner si l'exemple ne vient plus d'en haut ?

      09-11-2012 12:43 | Répondre

    • de P M D Comment s'en étonner, quand on voit la naïveté des juges belges, qui acquittent une femme prisent au volant, avec un haut taux d'alcool, sous prétexte qu'il n'y avait apparence d'ivresse. Et quand on laisse sa voiture à un automobiliste ( je pense à ce joueur de basket ) à qui on a retirer son permis de conduire en état d'ivresse, et qui va quelque minute plus tard blessé gravement quelqu'un, et n'ont considère pas qu'il y a récidive.

      09-11-2012 11:25 | Répondre

    • de Ixel Quand j'entends autour de moi une réflexion du genre : "HAHA ! J'étais complètement bourré et j'ai pris le volant. Je ne me souviens plus comment j'ai fait ce trajet et y a comme un blanc. Ce que je sais, c'est que j'ai fait en 10min un trajet de 20-25min.". Le pire étant que ça se vante de son exploit. En entendant ça, je me dis qu'on est encore loin du compte. Sensibiliser ? Ca sert à rien avec ces personnes qui se croient intouchables. Ce qui leur faut, hélas, c'est un bon vrai accident (sans autre victime prise dedans que cet allumé) histoire de se rendre compte de la peur que ça file et des conséquences de leurs actes sur les potentielles victimes innocentes.

      09-11-2012 11:00 | Répondre

    • de pierre wos L'exemple vient d'en haut Hommes politiques , sportif de haut niveau non sanctionnés . la tolérence zéro devrait être d'application dans toute l'Europe

      09-11-2012 10:02 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Les conducteurs belges parmi les mauvais élèves européens en matière de vitesse et de conduite sous l'emprise de l'alcool
    Image précédente

    Les conducteurs belges parmi les mauvais élèves européens en matière de vitesse et de conduite sous l'emprise de l'alcool

    Belga
    Image suivante
    • Les conducteurs belges parmi les mauvais élèves européens en matière de vitesse et de conduite sous l'emprise de l'alcool

      Les conducteurs belges parmi les mauvais élèves européens en matière de vitesse et de conduite sous l'emprise de l'alcool

    • de Aymon Pognon Ce matin, dans une zône 50km, avec un double virage en s, un automobiliste qui dans le second virage s'est déporté sur sa gauche, fauchant les piquets délimitant le trottoir. Vitesse excessive incontrôlable par la quidam que je suis. Maîtrise difficilement son véhicule, me frôle et s'encastre dans le mur. Saoul comme pas deux. Je n'oserais l'affirmer car c'est uns sommité communale et je risquerai d'être désavoué par l'entourage présent. On m'a prévenu que j'exagérais comme toujours, alors que je connais pas les témoins. Alors, faut-il s'étonner si l'exemple ne vient plus d'en haut ?

      09-11-2012 12:43 | Répondre

    • de P M D Comment s'en étonner, quand on voit la naïveté des juges belges, qui acquittent une femme prisent au volant, avec un haut taux d'alcool, sous prétexte qu'il n'y avait apparence d'ivresse. Et quand on laisse sa voiture à un automobiliste ( je pense à ce joueur de basket ) à qui on a retirer son permis de conduire en état d'ivresse, et qui va quelque minute plus tard blessé gravement quelqu'un, et n'ont considère pas qu'il y a récidive.

      09-11-2012 11:25 | Répondre

    • de Ixel Quand j'entends autour de moi une réflexion du genre : "HAHA ! J'étais complètement bourré et j'ai pris le volant. Je ne me souviens plus comment j'ai fait ce trajet et y a comme un blanc. Ce que je sais, c'est que j'ai fait en 10min un trajet de 20-25min.". Le pire étant que ça se vante de son exploit. En entendant ça, je me dis qu'on est encore loin du compte. Sensibiliser ? Ca sert à rien avec ces personnes qui se croient intouchables. Ce qui leur faut, hélas, c'est un bon vrai accident (sans autre victime prise dedans que cet allumé) histoire de se rendre compte de la peur que ça file et des conséquences de leurs actes sur les potentielles victimes innocentes.

      09-11-2012 11:00 | Répondre

    • de pierre wos L'exemple vient d'en haut Hommes politiques , sportif de haut niveau non sanctionnés . la tolérence zéro devrait être d'application dans toute l'Europe

      09-11-2012 10:02 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute