Aller directement au contenu principal

À Bruxelles, des "vrais" jumeaux ont pu mourir ensemble

SOCIETE | Mis à jour le samedi 12 janvier 2013 à 15h55

  • Bien qu'ils ne se trouvaient pas en phase terminale, deux frères de 45 ans, nés sourds et qui perdaient progressivement la vue depuis plusieurs années, ont été aidés à mourir en décembre dernier. Leur souffrance psychique insupportable et inapaisable était établie, selon leur médecin, le professeur Distelmans.

    La Belgique a été le deuxième pays au monde, après les Pays-Bas, à légaliser l'euthanasie, le 28 mai 2002. Celle-ci est reconnue comme "un droit pour chaque malade à poser ses choix en termes de vie et de mort pour autant qu'il se trouve dans les conditions édictées par la loi". En l'occurrence, le patient doit être, au moment de sa demande, majeur (ou mineur anticipé), capable et conscient. La demande doit être formulée de manière volontaire, réfléchie et répétée, et ne faire l'objet d'aucune pression extérieure. Le patient doit se trouver dans une situation médicale sans issue, avec une souffrance physique et/ou psychique constante, insupportable et inapaisable. Enfin, l'état du patient doit résulter d'une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable.

    De son côté, le médecin n'est pas obligé de pratiquer l'euthanasie. Il revient donc au patient de trouver un médecin qui accède à sa demande.

    Dans le cas de deux frères, les médecins de l'UZ Brussel ont accepté leur demande de les laisser mourir le 14 décembre, en dépit du fait que ni l'un ni l'autre ne souffrait de maladie en phase terminale.

    Quelques jours après leur décès, le PS a présenté une modification de la loi de 2002 pour l'étendre aux mineurs et aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

    Au total, 1133 personnes - surtout des malades d'un cancer en phase terminale - ont fait usage de la loi sur l'euthanasie pour abréger leurs souffrances en 2011, selon les derniers chiffres officiels. Un quart d'entre elles avaient plus de 80 ans.

    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Des jumeaux ont pu, à leur demande, mourir ensemble
    Image précédente

    Des jumeaux ont pu, à leur demande, mourir ensemble

    EPA
    Image suivante
    • Des jumeaux ont pu, à leur demande, mourir ensemble

      Des jumeaux ont pu, à leur demande, mourir ensemble

Les suggestions du jour

  • "Il y a de la place pour les taxis et pour Uber à Bruxelles, mais..."

    04 mars 2015, 20:06

    C'était une première médiatique: les taxis bruxellois, Uber et le monde politique ont discuté de l'avenir du secteur autour d'une même table. Durant le débat, le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet a rudement critiqué les taxis, les...

  • Serge Kubla confirme les factures mais "tout est déclaré au fisc"

    04 mars 2015, 17:29

    Serge Kubla réagit après la publication d’une facture de sa société maltaise dans le Soir Magazine. L'ex-bourgmestre de Waterloo inculpé de corruption a mandaté son avocat pour déposer plainte pour violation du secret de l’instruction. Mais sur le...

  • Une vraie vie de chien au Parlement bruxellois

    04 mars 2015, 18:40

    En pleine commission, alors que les députés discutent du plan taxi, une boule de poils s'installe paisiblement sur le tapis, remue un peu jusqu'à trouver la position idéale pour entamer son petit somme. La scène peut surprendre et pourtant c’est le...

L'actualité en images

JT 19h30

mercredi 04 mars 2015

Les dangers du paracétamol

mercredi 04 mars 2015

Le pari des magasins discount

mercredi 04 mars 2015

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Société

Vu sur le web

Dernière Minute