"Girls day, Boys day", pour démontrer aux jeunes qu'ils peuvent librement choisir leur profession

Hier lundi 20 mars, le service social et santé de la province a organisé le «Girls day, Boys day».
Hier lundi 20 mars, le service social et santé de la province a organisé le «Girls day, Boys day». - © Nicolas Lefèvre

Hier lundi, le service social et santé de la province a organisé le "Girls day, Boys day". Depuis 2010, cette action vise à démontrer aux jeunes qu’ils peuvent librement choisir leur profession quels que soient les préjugés liés au sexe. L’occasion pour des élèves de rencontrer des professionnels : des femmes qui exercent des métiers d’hommes et inversement.

Des étudiants arlonais ont visité à Saint Léger, l’entreprise Varodem, spécialisée dans la production de bas de compression. C’est là que travaille Cindy, électromécanicienne de formation. Evoluer dans un milieu masculin n’a pas été chose aisée : "Il faut faire ses preuves, se faire accepter, mais finalement on sait pourquoi on est là, et il faut y aller. Je ne regrette rien, j'ai apprécié mes études. J'ai accepté d'être ici pour témoigner du fait que le sexe ne doit pas dicter les choix. Il faut faire ce qu'on aime, et j'espère que ceci ouvrira des yeux. Il faut oser et passer au-delà de tous les préjugés."

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir