Liège: avec l'arrivée du tram, UrbAgora propose une réorganisation des bus

Liège: avec l'arrivée du tram, UrbAgora propose une réorganisation des bus
Liège: avec l'arrivée du tram, UrbAgora propose une réorganisation des bus - © Tous droits réservés

Pour que le tram fonctionne à Liège, il va falloir réorganiser le réseau des autobus. C'est ce que pense l'asbl Urbagora. Elle met plusieurs propositions sur la table: des minibus pour circuler à l'intérieur des quartiers, fusionner des lignes bout à bout pour en faire des traversantes, réduire les terminus au centre et créer de nouvelles lignes qui contourneront la ville.

"Il faut mettre en place un réseau maillé. Certes, le tram est prioritaire mais il faut des axes transversaux avec des rocades. Par exemple, une ligne qui part de la gare d’Ans, passant par Jemeppe, Ougrée et remontant sur le campus de l’ULg", propose Baptiste Boulier, porte-parole de l'asbl Urbagora.

Désencombrer le centre-ville en fusionnant des lignes

Par ligne traversante, l’asbl propose d’éviter les terminus au centre-ville en fusionnant des lignes comme la 12 et la 10. "Quasiment tous les bus font leur terminus dans le centre-ville. Cela mange un espace considérable avec la Gare Léopold, la Place Saint-Lambert, les pourtours de l’Opéra, la place de la République Française. Cela crée énormément d’inconfort pour les riverains et les usagers qui doivent passer d’un point à l’autre. On pourrait envisager des lignes qui desserviraient le centre mais sans s’y arrêter. Cela permettrait de gagner sur le temps de parcours, le déplacement et limiter l’encombrement".

Un transport public efficace

Le réseau doit aussi pouvoir évoluer selon les besoins de mobilité des citoyens et les futurs pôles d'attractivité tels que les Ateliers centraux à Ougrée et Coronmeuse à Liège. "Il y a un véritable enjeu de développer un transport public efficace. Cela a un coût mais les gains sont à long terme en matière de santé publique, de qualité de vie, d’économie ou en matière sociale. Cela doit aussi être pris en compte dans l’équation" conclut le porte-parole.

Voici les propositions détaillées d'UrbAgora

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir