Aux Guillemins, le projet d'intérieur d'îlot "Paradis-Blonden" avance

Une vue d'architectes du futur "intérieur d'îlot" (depuis la tour des finances)
6 images
Une vue d'architectes du futur "intérieur d'îlot" (depuis la tour des finances) - © groupe Horizon, bureau BAJ

La reconquête des intérieurs d'îlot, c'est désormais l'une des priorités de l'urbanisme liégeois. Cette ambition tarde à se concrétiser. Souvent, les habitants des rues qui les bordent se montrent réticents. Mais un dossier, au moins, évolue, c'est le réaménagement des anciens garages Moorkens, dans le quartier des Guillemins.

Le périmètre de remembrement urbain, depuis des années, prévoit que ce vaste espace, un quadrilatère entre Blonden, Paradis, Serbie et XXII, soit complètement transformé, en logements et jardins. Un premier projet de 130 appartements, avec des immeubles de huit étages, a suscité quelques oppositions, voici trois ans.

Problèmes de flux automobiles

Le groupe Horizon, désormais à capitaux moyen-orientaux, a remis l'ouvrage sur le métier. Et les hauteurs ont été réduites de moitié. Les voisins, qu'une indiscrétion a tenus informés des dernières évolutions, se montrent satisfaits, sur ce point. Mais la dernière mouture des plans, certes non officiels, soulève néanmoins toujours quelques interrogations, quant aux entrées et sorties du site. Pas seulement pour les piétons: pour les voitures. Du stationnement automobile est prévu, en sous-sol, avec une centaine d'emplacements, ce qui pose des problèmes de flux automobiles. Et ils sont quelques-uns, parmi les riverains, à préparer une réunion, ce samedi, pour voir comment réagir...

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir