Le feu passe au vert pour le tram liégeois

Eurostat: les autorités européennes avalisent le montage financier de la Région Wallonne
Eurostat: les autorités européennes avalisent le montage financier de la Région Wallonne - © Tous droits réservés

Le "gendarme européen des finances publiques", le groupe Eurostat, vient d'avaliser la dernière mouture du montage budgétaire pour le partenariat public-privé qui doit construire le futur réseau liégeois de tram.

C'est par une lettre, arrivée ce vendredi à la Société Régional Wallonne des Transports, que la décision a été transmise. Le dernier refus, en janvier de l'an passé, a entraîné l'annulation de l'appel d'offres, à la colère du groupe Galère, qui avait été pressenti.

Depuis lors, les discussions et échanges de notes entre fonctionnaires, notamment de l'Institut des Comptes Nationaux, ont apparemment été couronnés de succès. Le gouvernement wallon est désormais autorisé à ne pas devoir répercuter sur une seule année la totalité de la dépense d'investissement, ce qui aurait entraîné un dérapage de la trajectoire budgétaire, à laquelle il s'est engagé. La "déconsolidation" est permise.

A présent, le dossier du tram est juridiquement sécurisé. Il reste évidemment à choisir le concepteur et constructeur du réseau, puisqu'il a fallu recommencer la procédure. Trois groupes se sont portés candidats, notamment Skoda, nouveau venu dans la course.

Les dossiers des trois concurrents doivent être validés, ou non, en mars, pour une désignation du lauréat en mai.

La fin du chantier est programmée pour 2021.

Pour voir le projet cliquez ici

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir