La saison de la pêche à la truite débute samedi: à vos hameçons!

La saison de la pêche à la truite débute samedi: à vos hameçons!
La saison de la pêche à la truite débute samedi: à vos hameçons! - © Tous droits réservés

La saison de la pêche à la truite reprend samedi à l’aube. Comme chaque année à la mi-mars, les amateurs de pêche se préparent pour l’événement. Et les vendeurs spécialisés aussi, malgré une légère baisse de l’engouement à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle saison.

La pêche à la truite, un classique indémodable, mais…

Tout comme les amateurs de soleil, les pêcheurs attendent eux aussi le retour du printemps de pied ferme, mais pas forcément pour ses beaux jours (même si en Belgique, tout est relatif lorsque l’on parle de météo). En effet, la mi-mars marque le retour de la pêche à la truite, un classique du circuit de pêche dans nos régions.

Les passionnés ou simples amateurs se livrent donc aux derniers préparatifs et règlent les détails essentiels qui leur permettront de dénicher le poisson tant convoité. Dans les accessoires les plus prisés, les indispensables appâts font le bonheur des commerçants. Néanmoins, l’engouement généré par l’ouverture de la saison semble être moindre que par le passé.

Il n'y a plus le rush incroyable qu'on avait il y a quelques années 

"Avant, on avait vraiment une ouverture de la pêche de la truite, mais maintenant on pêche toute l’année donc il n’y a plus le rush incroyable qu’on avait il y quelques années" déplore Alain Priarolo, vendeur de matériel de pêche depuis une quarantaine d’années.

"Certains pêcheurs de la nouvelle génération vont pêcher en Hollande ou en Suède par exemple" poursuit-il. "Aujourd’hui, on n’hésite plus à faire 200 ou 300 km pour pêcher. Il n’y a plus de creux dans l’année comme par le passé, et de ce fait, les gens sont moins impatients lorsque l’ouverture de la saison approche".

Pêcher la truite c’est bien, en dehors de la région de Liège, c’est mieux

"J’ai commencé la pêche à l’âge de 12 ans. Aujourd’hui j’en ai 68. Même si j’avoue qu’à l’heure actuelle, je suis moins mordu qu’auparavant, ça reste un rendez-vous à ne pas manquer. Je serai là aux premiers rayons du soleil, voire une demi-heure avant!" s’amuse un client présent dans le magasin.

Si se lever de bonne heure fait partie du jeu, il est également nécessaire de trouver l’endroit idéal où déposer son hameçon. Même si la région de Liège reste acceptable pour la pratique, les experts suggèrent toutefois de voyager un peu pour trouver le filon rare.

"Si vous êtes un pêcheur de truite, vous allez automatiquement aller sur l’Amblève ou sur les pêches d’Houffalize. En général, on monte aussi dans les Ardennes plutôt que de rester sur la région liégeoise. On a bien quelques ruisseaux à Liège mais très peu" explique Alain Priarolo.

Demain à l’aube, les premières truites mordront à l’hameçon. Attention toutefois: le poisson ne se laisse pas attraper facilement.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir