Mons : découvrir le Mundaneum via un jeu vidéo

Avec les points gagnés, le visiteur crée un "réseau mondial d'informations" sur le globe terrestre du Mundaneum.
2 images
Avec les points gagnés, le visiteur crée un "réseau mondial d'informations" sur le globe terrestre du Mundaneum. - © Guillaume Guilbert

La société montoise Fishing Cactus a développé un jeu vidéo dans l’univers du Mundaneum. A l’aide d’une tablette, les visiteurs peuvent découvrir le musée en s’amusant.

" Mundaneum Web 1895 " est un parcours géolocalisé dans le musée, parsemé de petits jeux et d’épreuves qui permettent aux joueurs d’en savoir plus sur le Mundaneum. C’est une version 2D de Paul Otlet, le co-fondateur du Mundaneum, qui accueille le visiteur dès que celui-ci reçoit une tablette à son arrivée. " On les invite à trouver des zones dans le musée dans lesquelles des interactions seront possibles, explique Laurent Grumiaux, directeur commercial de Fishing Cactus. Cela donne un petit parcours assez éclaté où ils peuvent visiter une vingtaine de zones du musée, et avoir en parallèle des petits jeux à réaliser. Cela permet de connecter le musée physique avec la visite virtuelle ".

Puzzles, téléphone arabe et combinaisons CDU

Le Mundaneum abrite un centre d'archives : un répertoire bibliographique de douze millions de fiches classées grâce au système de classification décimale universelle (CDU). Surnommé le " Google du papier ", le Mundaneum est le premier moteur de recherche de l’histoire, créé en 1895. L’objectif était de réunir l’ensemble de la connaissance humaine en référençant des ouvrages du monde entier. C’est donc ce système de classification qui est au centre des différents jeux : " Les jeux sont relativement simples, continue Laurent Grumiaux . Il y a un jeu avec des puzzles : il faut retrouver des lieux du musée sur base d’images. Une fois qu’on est dans la bonne zone, ces images se découpent devant nos yeux et il faut les remettre dans le bon ordre. Une fois le puzzle réussi, le visiteur reçoit une série d’informations au sujet de l’image ". Il y a également le jeu lié à la CDU : sur base d’un mot, le visiteur doit retrouver la combinaison CDU correspondante. Enfin, le jeu du téléphone arabe propose une phrase au visiteur qui lui apprend quelque chose sur le musée. Deux minutes plus tard, il doit retranscrire cette phrase. Le visiteur suivant recevra la phrase retranscrite, etc… Chaque fois qu’un jeu est réussi, le visiteur peut passer à l’étape suivante vers un autre endroit du musée.

Attirer les plus jeunes

L’ambition du musée avec ce nouveau concept est d’attirer les plus jeunes. C’est une manière ludique de découvrir le Mundaneum, même si le contenu est important. " Nous avons voulu donner autant d’importance au côté ludique qu’à la partie apprentissage, explique Alexandre Wyns, game-designer et chef de projet chez Fishing Cactus. On a donc des petits jeux facilement accessibles qui, quand on y joue, donnent accès à toute une série d’informations (schémas, textes, photos…) qui permettent d’en apprendre beaucoup sur le Mundaneum ". S’il n’y a que trois jeux différents pour l’instant, Fishing Cactus assure que " Mundaneum Web 1895 " pourra évoluer avec de nouveaux jeux.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir