Le Roeulx: la brasserie Friart a aussi vu ses exportations diminuer vers les Etats-Unis

Illustration
Illustration - © Brasserie Saint-Feuillien

Coup dur pour les bières belges sur le marché américain: au pays de Donald Trump, le nombre de brasseries locales augmente d'année en année.

La tendance est très à la mode depuis cinq ans et toutes les bières belges exportées en souffrent à des degrés divers.

Exemple à la Brasserie Friart, qui produit la Saint-Feuillien au Roeulx. Elle a connu, l'an dernier, une dégringolade de ses exportations vers les Etats-Unis avec un cinquième de ventes en moins.

L'américain moyen consomme de plus en plus "américain" 

Philippe Deraedt est le directeur commercial de la brasserie et, pour lui "C’est vraiment devenu le hype aux Etats-Unis de dire je vais faire ma petite brasserie et mon produit artisanal. Ces gens ont fait ça dans leur garage et leurs annexes et, effectivement, malheureusement, les volumes de ventes ont commencé à chuter. Mais ce n’est pas que pour nous. C’est pour toutes les bières belges en général. De plus, les Etats-Unis ont décidé de prôner leurs produits locaux avant les nôtres et je suis sûr que les paroles de M. Trump jouent sur le comportement de l’Américain moyen."

Cela dit, malgré la diminution des ventes aux Etats-Unis, la brasserie Friart poursuit son développement en proposant aussi de nouvelles cuvées et de nouveaux brassins sur le marché belge et européen.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir