Charleroi: un robot pour aider les enfants hyperactifs à mieux se détendre

Le fameux robot
2 images
Le fameux robot - © rtbf.be

Vous êtes le parent d’un enfant hyperactif ? Ou d’un enfant souffrant de troubles de la concentration ?

Souvent, le spécialiste que vous avez consulté propose de la rilatine, un médicament dont on ne connaît pas encore vraiment tous les effets sur le long terme.

Alors, dans un avenir proche, vous pourrez aussi tenter le NeuroAtt, un outil développé par la startup carolo Human Waves et qui, en fait, est un robot que l'on ne peut activer que par la pensée. Ce dernier n'obéit qu'aux enfants et qu’à une seule condition : qu'ils soient détendus.

Des effets bénéfiques 

Pour Dorian, qui a onze ans, le système d'électrodes qui lui est fixé sur la tête lui permet d'interagir avec le robot. Pour le faire avancer, une seule solution: fermer les yeux et penser à des choses agréables. Et cela marche car le robot avance. Aujourd’hui, cela fait plus de quatre ans que Dorian expérimente l'outil et les effets sont bénéfiques.

Pour lui, " Avant, je stressais un pour mes contrôles, surtout les contrôles de fin d’année. Et, maintenant que j’ai commencé à faire ça, j’ai appris à me détendre. J’étais beaucoup plus stressé, je répondais beaucoup trop vite aux questions et j’avais beaucoup plus de fautes. Et maintenant que je suis avec le robot, j’étudie mieux à la maison et j’ai de plus beaux points: je suis passé de 60% à 80% et maman elle est contente. "

La relaxation par le jeu

Les neurosciences au service de la santé, c'est donc un des aspects développés par la start-up de Charleroi. Mais comment ça marche ? Anne-Marie Clarinval, sa présidente, explique : "L’enfant va se rendre compte par lui-même que certains états le récompensent par le fait que le petit robot se met à fonctionner. Donc, finalement, ce n’est pas la pression du parent qui dit de se détendre et de se calmer ou de l’instituteur qui dit de faire ceci ou cela qui va compter. C’est plutôt par le jeu qu’on amène l’enfant à identifier ses rythmes cérébraux qui vont le mettre dans un état de relaxation. C’est une façon d’aider l’’enfant à se recentrer sur ce qu’il doit faire. "

Précisons que cet outil est encore à l'état de prototype. Mais il devrait prochainement être utilisé dans le domaine médical.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir