La grève des bus TEC s'étend à Charleroi

Illustration
Illustration - (c) rtbf;be - Daniel Barbieux
Rédaction RTBF

C'est désormais 85% des bus du dépôt Genson à Charleroi qui sont en grève ce jeudi. Cette action de grève fait suite aux problèmes causés par l'accès interdit aux bus dans certaines rues de la ville mais aussi d'autres localités. L'action va se poursuivre au moins ce jeudi. Et, aux dernières nouvelles, le dépôt de Jumet pourrait suivre le mouvement.

Nous l'évoquions hier dans nos colonnes, les bus TEC de Charleroi se détournent de certains arrêts qui se trouvent dans des rues interdites aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Et ce suite à l'application par les villes et communes d'une nouvelle législation.

Ce jeudi matin, 50% des bus ne sont pas sortis du dépôt Genson à Charleroi. A 11 heures 30, c'était 85 % des chauffeurs qui étaient concernés et leurs collègues du dépôt de Jumet semblaient vouloir les suivre.

Une réunion a eu lieu ce jeudi matin avec les représentants syndicaux et les membres de la direction des TEC Charleroi pour essayer de résoudre le problème qui est, au demeurant, aussi du ressort des communes et localités appliquant la nouvelle législation. Cette réunion n'a rien donné, les chauffeurs de bus restant sur leur position : à savoir l'apposition par les communes d'un panneau "excepté TEC" sur les signaux "Excepté circulation locale" comme cela est désormais légalement obligatoire.

En conséquence, la grève va se poursuivre ce jeudi et, peut-être, ce vendredi. Des actions sont prévues par les chauffeurs de bus dans les communes n'ayant pas modifié la signalisation des rues concernées.

Fiona Collienne, Daniel Barbieux


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos