Un exemplaire de "Mein Kampf" atterrit dans les rayons d'une librairie carolo

Illustration de l’ouvrage "Mein Kampf", d’Adolf Hitler.
Illustration de l’ouvrage "Mein Kampf", d’Adolf Hitler. - © Flickr – -Marlith-
Rédaction RTBF

A Charleroi, plusieurs personnes se sont dites particulièrement choquées d'apercevoir "Mein Kampf", l'ouvrage tristement célèbre d'Adolf Hitler, dans les rayonnages d'une librairie Club du centre commercial Ville 2. "Une erreur", plaide la direction du magasin, pour qui ce livre ne s'est retrouvé en rayon que parce qu’un acheteur n’est pas venu prendre livraison de sa commande et qu’une vendeuse l’aurait alors rangé.

"Mein Kampf" d'Adolph Hitler en vente dans une librairie grand public de Charleroi. Le livre, 700 pages environ, se présente sans aucun commentaire pédagogique ou historique. Il expose, tel quel, les fondements du nazisme. Cette idéologie responsable de l'extermination de près de 6 millions de Juifs durant le Seconde Guerre Mondiale.

"Club, en aucun cas, ne cautionne le contenu de cet ouvrage, se défend Bernard Maresse (directeur des ventes des librairies Club). Ce que Club n’a pas interdit, c’est de dire : si un client souhaite l’avoir en commande spéciale, nous pouvons l’obtenir." Et si "Mein Kampf" s'est pourtant bien retrouvé exposé, c'est parce qu'un client - qui l'avait commandé - n'est jamais venu le chercher. Et qu'une vendeuse l'a placé par erreur dans un rayonnage.

Reste que l'on peut se demander si la vente d'un ouvrage comme "Mein Kampf" est une pratique légale. Pour y voir plus clair, voici la réponse Édouard Delruelle (président du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme). "On peut mettre à disposition un ouvrage si la finalité est une finalité documentaire (dans une bibliothèque par exemple) ou à finalité commerciale. Par contre, ce qui es formellement interdit par la loi, c’est tout forme d’incitation à la haine ou toute forme de discrimination du génocide perpétré durant la Seconde Guerre Mondiale."

En Belgique, commercialiser "Mein Kampf" n'est donc pas un délit en soi. A titre comparatif, l'Allemagne n'autorisera sa publication qu'en 2015 mais le livre sera accompagné de commentaires critiques qui démontrent l'absurdité des théories d'Hitler.

Fabrice Gérard


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos