Aller directement au contenu principal

Saintes: un pré-accord chez Netoptic

REGIONS | mercredi 23 septembre 2009 à 12h03

  • Netoptic, la société de fabrication de montures de lunettes de luxe, dans le zoning de Saintes, sort peu à peu du conflit social qui l'animait depuis plusieurs jours. Depuis ce lundi matin, un piquet de grève bloquait l'accès au site. Hier un préaccord a été signé.

    Les syndicats craignent des licenciements perlés: trois licenciements sont prévus à court terme, cinq supplémentaires dans les mois à venir.
    La société a construit une usine en Vietnam et les syndicats craignent que toute la production soit délocalisée en Asie. Sur la centaine de travailleurs de Netoptic, une vingtaine sont des ouvriers. Ce sont eux qui risquent leur emploi, selon les syndicats, qui veulent d'une part, que les ouvriers pour lesquels il n'y a pas de travail soient mis au chômage économique, et d'autre part qu'un plan social et financier soit mis en place pour accompagner les licenciements futurs.

    Ce matin, à son arrivée sur le site, le patron Celso Viejo a accepté d'entrée de jeu la négociation. "J'étais prêt à faire de nombreuses concessions, mais les syndicats ne voulaient pas négocier, ils voulaient m'imposer toutes leurs revendications. Et je dois permettre à ma société de garder la tête en dehors de l'eau, je ne peux pas tout accepter."

    Autre son de cloche du côté syndical: "Monsieur Viejo ne se rend pas compte qu'on vit dans un pays qui a obtenu un certains nombre d'acquis sociaux qu'il faut respecter", explique Lahoucine Ourhibel, de la CSC, "la loi prévoit des plans sociaux pour accompagner les travailleurs dans des restructurations". Selon la CSC, les négociations ont capoté quand le patron de la société a exigé qu'on associe les délégués syndicaux aux plans sociaux, et donc que les délégués puissent être licenciés également.

    Après le textile, les chaussures, l'électronique, les lunettes aussi sont fabriquées en Chine

    Pour Celso Vejo, ce déménagement de la plus grosse partie de la production en Asie est une question de survie pour la société. "Il faut être réaliste. Tous les producteurs de lunettes sont partis en Chine dans les dix dernières années. Je suis un des derniers à produire en Belgique. En France, il en reste cinq. Quand on vous offre une paire de lunettes à l'achat d'une première paire, qu'on brade les prix à ce point, comment voulez-vous tenir le coup avec une production en Belgique ?"

    Monsieur Vejo affirme toutefois vouloir garder un laboratoire technique avec quelques ouvriers en Belgique. Il se dit prêt à rouvrir les négociations. Du côté syndical on a pourtant l'impression qu'il reste sourd aux revendications. Le piquet devrait rester en place toute la journée.

    Les ouvriers auront droit au chômage économique et à des formations

    Après plusieurs heures de négociations, les syndicalistes CSC et la direction sont arrivés hier soir(mardi) à un préaccord qui devrait être coulé dans une convention définitive d'ici la fin de la semaine.
    Les licenciements secs sont évités dans l'immédiat: l'employeur a accepté une période de chômage économique de huit mois pour les ouvriers, des mesures de formation professionnelle et le versement d'indemnités extralégales en cas de licenciements au terme de la période de chômage économique.
    Une vingtaine d'emplois sont concernés sur la centaine que compte l'entreprise.

    (O. Leherte)

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • RTBF
    • RTBF

      RTBF

Les suggestions du jour

  • Un assureur offre une dashcam pour les véhicules de ses clients

    23 octobre 2014, 15:42

    La dashcam est un appareil miniature que l’on embarque dans son véhicule pour filmer les moindres mouvements des autres. Certains y voient un nouveau gadget mais d’autres trouvent cet outil bien utile en cas d'accident. Elles sont de plus en plus...

  • Suisse: des dosettes de crème à l'effigie de Mussolini et d'Hitler

    22 octobre 2014, 17:50

    Des restaurants en Suisse alémanique ont servi depuis le début de la semaine des cafés avec des dosettes de crème à l'effigie de Mussolini et d'Hitler, a révélé mercredi le journal 20 Minutes.

  • Le secteur culturel dénonce des coupes drastiques dans son budget

    23 octobre 2014, 09:14

    Après les chemins de fer, la police ou la défense, c'est à présent les mondes de la culture et de la recherche qui découvrent à quel régime ils seront soumis. Les deux secteurs sont eux aussi touchés par des mesures d'économie. Le gouvernement Michel...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Régions

Dernière Minute

Vu sur le web