Aller directement au contenu principal

Musée du Cinquantenaire : retour de Livie, une tête en marbre volée il y a 36 ans

REGIONS | mardi 9 octobre 2012 à 9h09

  • C'est l'épilogue d'un vol mystérieux commis il y a 36 ans. La tête en marbre de l'impératrice Livie, l'épouse du premier empereur romain, avait été dérobée au musée du cinquantenaire en 1976. Cette pièce de très grande valeur, a été récemment retrouvée à Berlin. Après plusieurs mois de négociations, elle vient de reprendre sa place dans la salle des collections romaines du Cinquantenaire.

    Les auteurs du vol n'ont jamais été retrouvés mais ce qui est sûr, c'est que la tête de Livie vient de passer plus de trente ans chez un collectionneur privé allemand. Récemment, il a mis en vente cette pièce de collection estimée à deux millions d'euros. Le musée de Berlin a alors prévenu le musée du Cinquantenaire : Livie est réapparue ! Un problème se posait néanmoins, à savoir qui était désormais le propriétaire de l'œuvre ? Michel Draguet, directeur général du musée du Cinquantenaire, souligne : "la situation est un petit peu surprenante parce qu’à partir du moment où l’on n’est pas juriste, on a le sentiment que quelque chose nous a été volé et qu’on en est le propriétaire. Or, on retrouve cette statue quelque part, on savait que c’était le nôtre mais la personne qui la détient a pu prouver que ça faisait depuis plus de trente qu’elle en est le dépositaire et qu’elle est détenteur de bonne foi. Elle est donc réellement devenue propriétaire de l’œuvre."

    Mais l'œuvre était désormais difficile à vendre. Ce collectionneur a donc accepté de négocier et finalement, de rendre Livie à la Belgique, moyennant une indemnité de 25 000 euros. La tête de Livie, sculptée il y a 2000 ans, va donc pouvoir rejoindre celles de son mari et de son fils aîné dans les salles des collections romaines.

    Véronique Fiévet

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • La tête de Livie, sculptée il y a 2000 ans, va donc pouvoir rejoindre celles de son mari et de son fils aîné dans les salles des collections romaines au musée du Cinquantenaire
    Image précédente

    La tête de Livie, sculptée il y a 2000 ans, va donc pouvoir rejoindre celles de son mari et de son fils aîné dans les salles des collections romaines au musée du Cinquantenaire

    RTBF - Delphine Hotua
    Image suivante
    • La tête de Livie, sculptée il y a 2000 ans, va donc pouvoir rejoindre celles de son mari et de son fils aîné dans les salles des collections romaines au musée du Cinquantenaire

      La tête de Livie, sculptée il y a 2000 ans, va donc pouvoir rejoindre celles de son mari et de son fils aîné dans les salles des collections romaines au musée du Cinquantenaire

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web