Mons: une tour médiévale sur le chantier de la future gare

Les fondations de la Tour "Saint-Georges" sur le chantier de la gare de Mons
3 images
Les fondations de la Tour "Saint-Georges" sur le chantier de la gare de Mons - Laura Canducci
Rédaction RTBF

Après des remparts, une tour médiévale a été découverte à Mons sur le chantier de la future gare. Les archéologues ont dépoussiéré les fondations d'une tour datant du 13ème siècle. "La Tour Saint-Georges" - ce serait son nom d'après des documents historiques – va probablement être détruite avec l’avancement des travaux.

À quelques mètres du ring de Mons, du côté de la gare provisoire, une équipe d’archéologues a mis au jour les fondations d’une tour médiévale en forme de fer à cheval qui date du 13ème siècle. D’après des plans et documents historiques collectés au préalable, les archéologues espéraient tomber sur ces vestiges des fortifications médiévales de la ville. "C’est une très belle découverte et étant donné qu’on n’a jamais rencontré de vestiges de l’enceinte médiévale ailleurs qu’à la Tour Valenciennoise" indique Véronique Moulaert, archéologue sur le chantier de la future gare de Mons.

Jusqu’au vendredi 27 juillet, l’équipe continue les fouilles sur cette partie du chantier et consigne un maximum de données concernant cette tour – photographies, croquis, prélèvements. Ces données deviendront peut-être les seuls éléments qu’il restera de la tour lorsque le chantier sera terminé.

Selon les archéologues sur place, il est très probable que la tour soit détruite avec l’avancement des travaux. Les fondations de la tour se situent à l’endroit où devrait prendre place le parking souterrain de la future gare.

L’équipe d’archéologues a peu d’espoir concernant l’intégration de cette découverte dans le projet, "commencer à remanier tous les plans d’architectes, dans les délais très courts des travaux de la gare, à mon avis, ce ne sera pas faisable" précise Véronique Moulaert. Les archéologues vont signaler le monument aux entrepreneurs mais rien ne les oblige à intégrer le monument dans les plans de la future gare de Mons.

 

Laura Canducci


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos