Liège: les Roumains n'ont pas tenté d'enlever un enfant

Palais de Justice de Liège.
Palais de Justice de Liège. - © RTBF
Rédaction RTBF

Le parquet a présenté vendredi matin devant la chambre du conseil de Liège un réquisitoire de non-lieu contre les trois Roumains, une femme et deux hommes, suspectés d'avoir commis une tentative d'enlèvement le mercredi 4 avril 2012 en fin d'après-midi à Seraing. Aucun élément ne subsiste à charge de ces trois individus après les devoirs d'enquête réalisés.

Ces trois Roumains niaient leur implication dans les faits depuis leur arrestation. Ils avaient été interceptés, quelques minutes après la tentative supposée d'enlèvement d'un enfant de 6 ans à Seraing, par un homme qui s'était placé en travers de leur chemin. Mais il subsistait dans le dossier de nombreuses zones d'ombre, notamment sur la raison de leur présence sur les lieux des faits après la tentative d'enlèvement dénoncée par les habitants de la rue.

Deux des inculpés avaient déjà été libérés durant la période d'instruction. Un seul individu reste encore actuellement détenu. Le parquet a requis sa remise en liberté, de même qu'un non-lieu général contre tous les inculpés.

Selon l'avocat d'un des inculpés, les résultats des analyses scientifiques, notamment les relevés d'ADN, n'ont pas permis de confirmer leur implication dans une tentative d'enlèvement. De plus, la tentative d'enlèvement avait été dénoncée par des témoins sous l'influence de la boisson.

L'ordonnance de la chambre du conseil est attendue pour le 21 septembre.

 

Belga


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos